Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Emouvante cérémonie d'hommage aux victimes de l’attentat de Nice


Habib El Malki rencontre la famille de l’une des quatre victimes marocaines



Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a représenté S.M le Roi Mohammed VI à la cérémonie d’hommage aux victimes de l’attentat de Nice, qui s’est déroulée vendredi après-midi dans cette ville du sud-est de la France en présence du Président Emmanuel Macron et de ses prédécesseurs, François Hollande et Nicolas Sarkozy.
En cette occasion, Habib El Malki a, en tant que représentant officiel de Sa Majesté le Roi,  salué le Président français en lui transmettant les sentiments d'amitié et d'estime  du Souverain et sa solidarité avec les familles des victimes.
Quelque 86 personnes ont été tuées et 450 autres blessées dans cet attentat, lorsqu’un camion a foncé dans la foule sur la Promenade des Anglais à Nice pendant le feu d'artifice du 14 juillet 2016. 
Le président de la Chambre des représentants qui était accompagné du consul général du Maroc à Marseille, Younes Dirhoussi, a rencontré la famille de Fatima Marzouk, l’une des victimes marocaines de cet attentat.
Quatre ressortissants marocains, un enfant de 13 ans, une femme de 43 ans, une autre de 49 ans et un homme de 50 ans, tous établis en France, figurent, en effet, parmi les victimes de cet attentat.
Après une série d'hommages aux 86 personnes décédées et aux centaines de blessés dans l’attentat de Nice, et de cérémonies de décoration de personnalités qui ont sauvé des vies humaines, un défilé militaire a eu lieu, appuyé par la Patrouille de France.
Dans un discours prononcé à cette occasion, le chef de l’Etat français s’est adressé directement aux victimes présentes et leurs familles, leur promettant notamment de ne jamais abandonner "la recherche de la vérité" et que tout sera fait pour que la République "regagne leur confiance".
"L’Etat ne vous abandonnera jamais comme il n’abandonnera jamais la recherche de la vérité. L’Etat ne se soustraira ni à son devoir de clarté ni à son devoir de compassion", a-t-il affirmé.
En mémoire des victimes de cet attentat, une minute de silence a été observée et leurs noms et leurs âges ont été énoncés et collés les uns à côté des autres pour former un cœur. 
Cette journée a été clôturée par un concert-hommage, suivi d’une illumination de la Promenade des Anglais via 86 faisceaux lumineux représentant les victimes de l’attentat de Nice. 
A signaler, par ailleurs, que  l'ambassadeur de la France au Maroc, Jean-François Girault, a souligné, vendredi soir à Rabat, que son pays a résolument confiance en la voie pertinente et courageuse tracée par le Maroc pour les prochaines décennies. Une confiance fraternelle, prévenante et raisonnée.
"Nous avons confiance en la voie pertinente et courageuse que le Royaume, sous la Haute conduite de S.M le Roi Mohammed VI, a tracée pour les prochaines décennies, qu'il s'agisse de l'éducation, de la justice, de l'émergence économique ou du développement durable, et en la vitalité de notre partenariat d'exception", a indiqué M. Girault lors d'une réception organisée à l'occasion de la commémoration de la Fête nationale française du 14 juillet.
"Cette confiance est forgée dans les épreuves, par les combats que la France et le Maroc ont mené ensemble depuis la Première Guerre mondiale et où ils se retrouvent toujours côte à côte comme aujourd'hui dans leur lutte commune contre le terrorisme et l'obscurantisme, et pour relever les défis du changement climatique", a-t-il relevé.
L'ambassadeur français a également noté que "la France partage plus que jamais avec le Maroc la conviction que la paix et la stabilité internationales se conquièrent par le mouvement, par l'ouverture au monde, par le dialogue et la solidarité, par des projets économiques et humanistes, en particulier en Afrique où nous nous mobilisons conjointement pour accompagner le développement du continent".
Il a, en outre, assuré que son pays, dans son action pour la préservation de la planète, s'appuie sur son allié marocain, "champion des énergies renouvelables en Afrique", faisant observer que le Président de la République française, Emmanuel Macron a récemment proposé un Pacte mondial pour l'environnement qui réaffirme les principes essentiels du droit international de l'environnement.
"M. Macron a pris l'initiative à cette fin d’organiser d'un sommet d'étape, le 12 décembre prochain, afin de prendre de nouvelle mesures pour le climat, notamment sur le plan financier", a-t-il ajouté.

Libé
Lundi 17 Juillet 2017

Lu 893 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs