Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Emma Stone, l'ascension fulgurante d'une étoile d'Hollywood




Emma Stone a reçu l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de jeune actrice partagée entre amours et rêves de gloire dans "La La Land", une comédie musicale où elle chante, danse et fait des claquettes, couronnant une ascension fulgurante. A 28 ans et plus de dix ans de carrière derrière elle, c'était sa deuxième nomination aux Oscars. Elle avait déjà reçu un Golden Globe et toute une litanie de prix pour cette ode à Hollywood, aux films de Ginger Rogers, Fred Astaire et Jacques Demy.
La comédienne aux immenses yeux turquoises et à la voix légèrement rauque a éclipsé Isabelle Huppert ("Elle), Natalie Portman ("Jackie"), Meryl Streep ("Florence Foster Jenkins") et Ruth Negga ("Loving"). "A toutes les femmes dans cette catégorie, Natalie, Isabelle, Meryl, Ruth, vous êtes toutes si extraordinaires et je vous admire plus que je ne pourrais l'expliquer. Cela a été un immense honneur d'être en votre compagnie", a-t-elle déclaré en recevant sa statuette. "C'est une énorme confluence de chance et d'opportunité et donc je veux remercier Damien Chazelle pour l'opportunité de faire partie d'un projet qui a été si spécial, une occasion unique dans une vie", a-t-elle ajouté.
Née en Arizona, dans le sud-ouest des Etats-Unis, Emily Stone, de son vrai nom, a voulu être actrice dès l'âge de 4 ans. A 15 ans, elle raconte avoir fait une présentation Power Point à ses parents pour les convaincre de la laisser arrêter le lycée et déménager à Los Angeles. Elle a fait ses débuts auprès de Patricia Arquette dans la série "Medium" et ses premiers pas sur grand écran dans la comédie déjantée "SuperGrave", pour laquelle cette vraie blonde est devenue une rousse piquante.
Après plusieurs petits films elle a joué dans la comédie "Bienvenue à Zombieland", et sa carrière a véritablement explosé en 2011 avec les comédies romantiques "Sexe entre amis", "Crazy, Stupid, Love" - où elle était l'objet du désir de Ryan Gosling - et surtout, "La couleur des sentiments". Sa carrière s'est encore accélérée avec la saga "The Amazing Spider-man: le destin d'un héros", où elle donnait la réplique à celui qui partagea un temps sa vie, Andrew Garfield. Celle qui déclare vénérer Diane Keaton et admirer Marion Cotillard a tourné dans deux comédies romantiques de Woody Allen "Magic in the Moonlight" et "L'homme irrationnel", avant d'être nommée pour la première fois aux Oscars il y a deux ans pour "Birdman", d'Alejandro Inarritu.

Libé
Mardi 28 Février 2017

Lu 122 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs