Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elite 1 : Le FUS en vadrouille à Al-Hoceima




Elite 1 : Le FUS en vadrouille à Al-Hoceima
C’est en fait, une petite demi-journée que l’on aura à vivre ce week-end, saga Africa oblige. Aussi de par l’absence du RAC en vadrouille quelque part au Ghana et de celle du MAT qui n’aura de MAS à jouer pour son safari en Guinée,  on pourra donc, aisément oser le mot dénaturée pour qualifier cette 22ème journée qui sera amputée de quatre rencontres. En haut du tableau à défaut de duels à distance les deux premiers, on suivra avec intérêt le déplacement du leader le FUS à Al-Hoceima qui jouera le CRA au terrain Moumen Al Arsi, un stade synthétique généralement acquis aux locaux et où il ne fait guère bon de s’exhiber quand on est visiteur. Le CRA qui a débarqué en semaine l’entraineur Regragui pour le remplacer par Hamidouch, le D.T compte bien sur l’effet  de choc ou psychologique, histoire de se payer du gros gibier en la personne du Fath de Rabat jamais autant brillant dans un exercice. Mais ce dernier, sobre et impassible a, par trois fois de suite, laissé lui échapper deux points, ce qui a réduit considérablement son écart.  Vue sous un autre angle, la rencontre aurait plutôt un autre effet, celui de la surprise.
Rassurons-nous, cette demi-journée de ces trois autres rencontres restantes, ne vaut pour beurre. Un KAC-JSM en lever de rideau est tout à fait emportant. Il y a d’abord le public gharbaoui chaud bouillant comme pas deux et ensuite, l’intérêt de cette rencontre réside dans le classement des deux équipes en plus d’un dénominateur commun au nom de Karkach qui conduisait les affaires du KAC avant ceux de la JSM.  Cette dernière vraiment dernière n’a pas d’autres choix pour sauver sa place en Elite 1: gagner et encore gagner; d’où huit confrontations restantes sous forme de matchs barrage. Le KAC ne s’y trompe guère et pour n’avoir pas encore sauvé sa peau, il est tenu d’engranger encore quelques points avant le dénouement final.
L’OCK sera en vadrouille à Rabat pour jouer l’ASFAR. Les Militaires se portent mieux depuis que Fethi Jamal est de service. En net progrès, ils sont capables de tout et parfois même du pire. Une situation que ne rechignerait nullement les Khouribguis eux aussi bien mal en point et qui avaient joué un mauvais tour au KAC, chez lui et qui s’était présenté avec ce même état d’esprit. Rencontre ouverte à tous les pronostics en perspective.
Enfin et c’est un sommet, celui du bas, le match qui baissera le rideau de ce week-end. En effet, le HUSA qui charrie la zone rouge joue le WAF, un autre cancre de ce bon vieux championnat. C’est une confrontation à six points et bien malheureux celui qui la perdra. Les Soussis en ont réussi une d’un joli hold-up la semaine passée face à l’IZK, tandis que le WAF tranquille se réveillait de quatre défaites successives face à un locataire du ventre mou du classement : le CRA. Bon demi-spectacle !

med Jaouad Kanabi
Samedi 24 Mars 2012

Lu 485 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs