Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elimination d’entrée des paires marocaines : Dolgopolov et Istomin se font cueillir à froid




Elimination d’entrée des paires marocaines : Dolgopolov et Istomin se font cueillir à froid
Que ce soit en simple ou en double, le résultat a été le même pour les joueurs marocains engagés dans la 28ème édition du Grand Prix Hassan II de tennis, épreuve comptant pour l’ATP Tour 250, dotée d’environ 400.000 euros, dont les débats se déroulent tout au long de cette semaine sur les courts du Complexe Al Amal à Casablanca.
Mercredi, la paire marocaine composée de Mehdi Ziadi et Mohamed Saber n’a pu contrer le tandem formé par le Russe Mikhail Elgin et l’Ouzbek Denis Istomin qui s’est adjugé le gain de cette partie sur le score de deux sets nets, le tout en moins d’une heure : 6-4, 6-0.
Les joueurs marocains, présents grâce à une wild card,  n’ont pas manqué de justifier leur élimination, arguant dans une déclaration rapportée par la MAP qu’ «il faut disputer plus de tournois afin d’acquérir de l’expérience. C’est ce paramètre qui fait la différence entre les joueurs marocains et étrangers».
Apparemment qu’on approche de la trentaine, ce n’est pas de l’expérience qu’il faut chercher, mais penser à terminer sa carrière sur des notes positives. Quant au manque de tournois, il serait difficile de charger l’instance fédérale qui a concocté tout un programme de compétition, un circuit MTT et une subvention pour 20 tournois à l’étranger. La balle est dans le  camp des joueurs qui peinent à se dégager de ce revers pour troquer le côté cour contre celui jardin.
Tout comme Ziadi-Saber, Anas Fattar et Younès Rachidi n’ont pu eux aussi tenir face aux Néerlandais Robin Haase et Jean-Julien Rojer qui se sont contentés de dérouler pour plier les débats de cette explication sur le score de 6-1, 6-2, en moins de 45 minutes.
A l’issue de cette partie, Rachidi et Fattar ont déclaré qu’après le Grand Prix, ils se rendront à la région de Barcelone pour prendre part à des tournois Challengers.
Toujours à propos du tableau du double, se sont qualifiés au second tour la paire Eric Butorac (EU)-Bruno Soares (Bré), ainsi que le tandem David Marrerro (Esp)-Marcelo Melo (Bré). Alors que la première paire qualifiée aux quarts de finale est composée des Italiens Daniele Bracciali et Fabio Fognini, vainqueurs des Britanniques Jonathan et Jamie Murray en deux sets : 6-4, 6-4.
Au tableau du simple, la journée de mercredi s’est poursuivie par la programmation de quatre rencontres comptant pour le second tour. Et se sont deux têtes de série qui ont vu leur parcours stoppé à ce stade de la compétition. Il s’agit du n :2, l’Ukrainien Alexandr Dologopolov, exempt du tour inaugural, défait par l’Italien Flavio Cippolla : 6-4, 6-1. C’était le troisième face à face entre ces deux joueurs, les deux premiers qui ont eu lieu en 2011 ont vu chacun remporter un match : Dolgopolov à l’US Open et Cippolla à Pékin.
La deuxième grosse raquette éliminée aux huitièmes de finale est l’Ouzbek Denis Istomin, retenu comme tête de série n : 4 du tournoi. Celui-ci s’est incliné devant le Russe Igor Andreev : 6-3, 6-2.
A noter que deux joueurs retenus comme têtes de série ont été éliminés dès le premier tour, en l’occurrence l’Américain Donald Young (n : 3) et le Néérlandais Robin Haas (n : 6).
Seront également de la partie aux quarts de finale l’Espagnol Guillermo Garcia Lopez qui a surclassé le Français Paul-Henri Mathieu en deux manches : 6-4, 6-2, ainsi que l’autre Français Benoît Paire, issu du tableau des qualifs qui poursuit son bonhomme de chemin après avoir disposé de l’Allemand Matthias Bachinger sur le score de deux sets à un : 6-7 (3), 6-3, 6-2.
A signaler que les autres rencontres des huitièmes de finale ont eu lieu hier avec l’entrée en scène du tête de série n :1, l’Allemand Florian Mayer qui devait affronter le Français Jeremy Chardy, au moment où l’Algérien Lamine Ouahab devait donner le ton à l’Espagnol Sergio Gutierrez-Ferrol. Quant au tenant du titre, l’Ibérique Pablo Andujar, il devait jouer l’Italien Potito Starace, tandis que le dernier match programmé devait être celui mettant aux prises le Roumain Victor Hanescu et l’Espagnol Albert Ramos.
Il convient de rappeler que les deux joueurs marocains engagés dans le tableau final ont été éliminés mardi au premier tour. Mehdi Ziadi a été battu par Paul-Henri Mathieu (6-3, 6-1) et Yassine Idembarek a été sorti par Flavio Cippolla (6-1, 2-6, 6-1).   

TARIK RAYANE
Vendredi 13 Avril 2012

Lu 450 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs