Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elie Semoun présente son dernier one man show à Casablanca




Après son passage au Marrakech du rire, en juin dernier, l’humoriste français d’origine marocaine, Elie Semoun, sera de retour au Maroc, où il  présentera son tout nouveau one man show «A partager», le 14 octobre courant au Studio des arts vivants à Casablanca.  Ce qui attend le public sur scène promet d'être explosif. Au menu, des personnages inspirés de sa propre famille, des parodies, des jeux de mots sur les juifs, les arabes, les vacances en Thaïlande, sur Xavier l’handicapé moteur de 42 ans qui a pour pseudo marteau-piqueur 93, ou encore sur le conseil municipal qui a pour slogan « les Français d’abord, les immigrants par-dessus bord ». L'humoriste partagera également avec son public une partie de son intimité puisqu'il parlera de ses origines marocaines, de l'adolescence de son fils, ou encore de ses histoires d'amour.
Interrogé par «Parismatch» sur les thèmes de ce nouveau one man show, l’artiste explique qu’il n'a aucun tabou et qu’il n’aime pas les sujets consensuels. «Je veux faire rire et réfléchir. J'incarne donc tour à tour différents personnages, toujours avec l'idée de décrire et interroger notre société d'aujourd'hui : un pédophile, un handicapé qui tente de communiquer difficilement via Skype, un candidat au djihad, un homosexuel qui me reçoit dans un spa… Mais je parle aussi de sujets plus personnels comme mon enfance au Maroc ou mon fils en pleine adolescence», souligne-t-il.  Evoquant sa volonté d’écrire ce sketch, Elie précise que «c'était de ne plus faire mes anciens personnages. Dire adieu à Kevina, Miqueline et aux autres une bonne fois pour toutes… pour tourner la page». «Puis je voulais écrire un spectacle avec de la profondeur, en évitant la facilité. Un sketch sur le mode d'emploi d'une ampoule électrique ou sur les différences entre les séries françaises et américaines, ça ne m'intéresse pas. Ce n'est pas mon truc. Je préfère quand ça bouge un peu. J'aime faire réagir le public», conclut-il.

M.O
Samedi 10 Octobre 2015

Lu 588 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs