Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Electronique et systèmes embarqués à la FST, le 18 janvier 2011 : Rencontre universités-entreprises à Fès




Electronique et systèmes embarqués à la FST, le 18 janvier 2011 :  Rencontre universités-entreprises à Fès
La FST de Fès, établissement dépendant de l'Université Sidi Mohammed Ben Abdallah, organise le 18 janvier 2011 une rencontre entre les industriels de l'électronique, de la microélectronique et des systèmes embarqués et les établissements universitaires marocains qui dispensent des formations en relation avec ces domaines. Partant du principe que les cursus universitaires, malgré leur nouveauté et leur originalité, ont besoin d'être régulièrement réactualisés et adaptés de manière à accompagner le développement économique du pays, et vu que les établissements universitaires sont amenés à réagir aussi vite que possible pour préparer les futurs cadres susceptibles de répondre aux besoins du marché de l'emploi, et ce en leur préparant des cursus répondant aux vrais besoins du marché et en leur faisant acquérir des  compétences à valeur ajoutée, des rencontres de ce genre sont devenues une nécessité incontournable. En effet, l'expérience a montré que, à chaque fois qu'un industriel est associé à l'ingénierie d'un cursus, ce dernier connaît un franc succès et les jeunes trouvent rapidement un employeur.
Forte de son expérience dans ce domaine,  la FST de Fès organise, avec les opérateurs des domaines de l'électronique et des systèmes embarqués, cette journée pour : permettre une meilleure adéquation entre les formations et les besoins des entreprises; améliorer l'offre de l'enseignement pour le marché marocain; développer l'utilisation des outils CAD dans l'enseignement et la recherche; promouvoir la recherche appliquée et la recherche et développement dans le domaine des systèmes électroniques et les systèmes embarqués; gérer la compétitivité et organiser la complémentarité entre les différentes formations; aider les enseignants dans l'ingénierie des formations à identifier les besoins et  les faiblesses dans les cursus actuels. Les entreprises présentes sont des multinationales qui travaillent dans les domaines de haute technologie allant de la microélectronique à l'informatique embarquée en passant par tous les domaines intermédiaires. Un autre objectif de la journée est de faire en sorte que ce genre de rencontre soit organisée régulièrement, à l'instar de ce qui se fait dans les pays industrialisés, et ce pour une meilleure synergie et un partenariat durable entre les établissements universitaires et leurs partenaires socioéconomiques.

Libé
Mardi 11 Janvier 2011

Lu 1064 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs