Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elections partielles dénaturées à Settat

Falsification de la volonté des électeurs, alliance entre l’argent sale, les autorités et les bigots pour fausser le scrutin




Elections partielles dénaturées à Settat
Le secrétariat régional de l’USFP à la région Chaouia-Ouardigha a dénoncé la falsification de la volonté des électeurs lors des élections partielles qui ont eu lieu le jeudi 3 octobre 2013, dans la circonscription de Settat et à l’issue desquelles le candidat du Mouvement populaire a rempilé.
Dans un communiqué, le secrétariat régional a déploré « l’utilisation de l’argent sale et la complicité des autorités avec les bigots dans cette manœuvre ».
La même source a ajouté que le secrétariat régional a affirmé avoir suivi le déroulement de l’opération électorale du début à la fin, considérant ce qui s’est  passé comme «une vraie tragédie qui ne mènera qu’à la désaffection des citoyens vis-à-vis de l’action politique noble en tant que mécanisme de compétition libre et honnête et d’encadrement des citoyens, ce qui aura de toute évidence des conséquences néfastes sur l’avenir de la démocratie et sur toute échéance électorale prochaine».
Le secrétariat régional s’est également étonné de l’inconsistance du discours des partis de la majorité gouvernementale lors de cette élection. « L’USFP était conscient dès le début que l’élection de l’un des candidats en lice n’affaiblira pas la majorité et ne renforcera pas l’opposition. Mais par contre, ce scrutin constituait une épreuve sérieuse pour ceux qui prétendent lutter contre la corruption », précise le communiqué en ajoutant que « c’est une lâcheté politique de la part de ceux qui gèrent la chose publique de ne pas dire toute la vérité sur ce qui s’est passé».
Même si la volonté des citoyens a été usurpée lors de cette élection, l’USFP a exhorté ces derniers à « la mobilisation, à plus de vigilance et à ne pas succomber au désespoir. Tout ce qui s’est passé ne doit que nous décourager de continuer la lutte», précise le communiqué.

Libé
Mercredi 9 Octobre 2013

Lu 843 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs