Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elections communales et régionales




1244 plaintes déposées auprès des Parquets


Un total de 1244 plaintes relatives aux élections communales et régionales du vendredi 4 septembre 2015 ont été déposées auprès des parquets généraux, donnant lieu à la poursuite de 258 personnes dont 46 en état d'arrestation, indique mardi un communiqué de la commission gouvernementale de suivi des élections.
Ainsi, 26 plaintes ont été enregistrées lors de l'inscription sur les listes électorales, 48 lors de la présentation des candidatures, 831 durant la campagne électorale et 339 au cours et après le scrutin, précise le communiqué rendu public à l'issue d'une réunion de la commission, lundi, consacrée à l'examen du déroulement des élections communales et régionales.
Il a été procédé à l'instruction de 1219 plaintes (98%), dont 1095 plaintes classées (88%), 124 plaintes (10%) ayant donné lieu à des poursuites devant la justice avec la mise en examen de 258 personnes dont 46 en état d'arrestation. Vingt-cinq autres plaintes sont en cours d'instruction (2%), ajoute la même source. La commission a également examiné les préparatifs relatifs à l'élection des bureaux des conseils des régions et des communes ainsi que des conseils des arrondissements.
La commission a enregistré avec satisfaction le déroulement dans des conditions normales de ces échéances marquées généralement par une prise de conscience et un sens de responsabilité chez toutes les parties concernées et par le respect des dispositions légales garantissant la transparence et la crédibilité des opérations électorales, hormis certains cas isolés qui ont fait l'objet des mesures légales appropriées.

Temps de parole des partis
politiques dans les médias


Le collectif associatif pour l'observation des élections (CAOE) a plaidé pour la révision des critères de répartition du temps de parole des différents partis politiques dans les médias publics, notamment pendant les élections de manière à garantir un accès équitable, et ce conformément aux dispositions de l'article 11 de la Constitution relatif aux libertés et droits fondamentaux liés aux campagnes électorales et aux opérations de vote.
Dans un rapport préliminaire d'observation des élections communales et régionales du 4 septembre, dont le contenu a été présenté lundi à Rabat lors d'une conférence de presse, le CAOE a appelé à consacrer un temps de parole spécial aux femmes et aux jeunes candidats aux élections dans les médias publics, et à ouvrir la voie à la participation des chaînes de radio régionales aux campagnes électorales dans l'objectif d'accorder plus de temps aux partis politiques et de "renforcer la notion de la régionalisation".
Le CAOE a appelé, par la même occasion, à l'adoption de mécanismes à même de développer la couverture médiatique des élections pour mieux informer les électeurs des programmes des partis, plaidant pour la mise en place d'un prix à la meilleure couverture médiatique des campagnes électorales et d'un cadre juridique et éthique pour régir l'accès aux médias électroniques avant et durant la campagne électorale.
Le collectif a en outre souligné la nécessité pour les autorités en charge des élections de communiquer et interagir rapidement avec les informations publiées par les différents supports médiatiques afin de préserver le processus électoral des répercussions négatives des informations que certains médias peuvent publier.
Selon le collectif associatif, l'opération de l'observation des couvertures médiatiques de la campagne électorale des élections du 4 septembre, réalisée du 22 août au 3 septembre, a permis de recenser un total de 3.927 matières médiatiques, soit une moyenne de 302,7 matières par jour durant la campagne électorale.

Mercredi 9 Septembre 2015

Lu 382 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs