Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Election des représentants des quatre régions du Sud au Parlement de l'enfant : Le Sud sur les bancs de l’arbitrage




Election des représentants des quatre régions du Sud au Parlement de l'enfant : Le Sud sur les bancs de l’arbitrage

Les enfants parlementaires des quatre régions du Sud, réunis en session régionale à Dakhla, ont élu vendredi leurs représentants à la commission d'arbitrage du Parlement de l'enfant pour la période 2009-2010.
C’est au terme d’un vote que les enfants parlementaires de chacune des régions de Souss-Massa-Daraa, Guelmim, Smara, Laâyoune, Boujdour, Sakia El Hamra et de Oued Eddahab-Lagouira ont élu leur représentant et son adjoint
Ce vote a couronné les travaux de la première session du Parlement de l’enfant des régions du Sud, organisée par l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE) et le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique.
Après cette opération de vote, les 54 enfants parlementaires présents à cette séance ont été répartis  en groupes de travail dans le cadre d’ateliers de formation sur "Les missions et responsabilités des membres de la commission d’arbitrage", "Le contenu de la Charte du Parlement de l’enfant" et "Les priorités de l’enfance à l’échelle des régions représentées à cette session". Au terme des travaux de cette rencontre de deux jours, le directeur exécutif de l’Observatoire, Saïd Raji, s’est félicité des "résultats de cette session de formation qui a permis aux enfants participants de s’informer du contenu de la Convention onusienne des droits de l’enfant et des derniers amendements de la Charte du Parlement de l’enfant et de débattre de questions se rapportant à la protection de l’environnement".
S’exprimant devant les représentants de la presse, M. Raji a souligné l’importance du rôle joué par le Parlement de l’enfant dans l’éducation aux valeurs de démocratie, de citoyenneté, de tolérance, de civisme et de paix. Il a précisé que les nouveaux amendements de la Charte de cette institution sont venus consacrer ce rôle à l’échelle nationale, régionale et locale.
Il a noté également que "l’élection des représentants des quatre régions du Sud à la commission d’arbitrage était une expérience enrichissante et bénéfique pour les enfants dans la mesure où elle leur a permis d’appliquer ce qu’ils ont appris dans le cadre de cette session de formation".
Il a aussi souligné le rôle prépondérant joué par les membres de la commission d’arbitrage dans la coordination, l’organisation et l’encadrement du travail des enfants parlementaires au niveau national et régional.

Ahmadou El-Katab
Jeudi 9 Avril 2009

Lu 186 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs