Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elargir les indications médicales concernant l'état physique et mental de la santé de la mère


Conférence sur l'interruption médicale de la grossesse



Elargir les indications médicales concernant l'état physique et mental de la santé de la mère
Des spécialistes marocains participant à une conférence sur "L'interruption médicale de la grossesse" (IMG) ont souligné, récemment à Casablanca, la nécessité de l'élargissement des indications médicales de l'IMG concernant l'état physique et mental de la santé de la mère.
Cette manifestation médicale, organisée par la Société marocaine des sciences médicales (SMSM), a été une opportunité pour ces spécialistes en gynécologie, pédiatrie, psychiatrie, néonatologie, génétique et anesthésie ainsi que des sages femmes, de discuter et d'échanger leurs savoirs et perceptions sur le sujet de l'IMG.
L'ensemble des intervenants à cette conférence, organisée en collaboration avec la Société Royale de gynécologie obstétrique (SRGO), l'Association des gynécologues privés (AGP) et la Société marocaine de pédiatrie (SMP), ont recommandé l'introduction des indications fœtales, malformations et autres, à définir par un comité scientifique.
Pour le professeur Said Motaouakkil, président de la SMSM, il faut aussi mettre l'accent sur la formation en médecine fœtale et le diagnostic prénatal, y compris la génétique.
En ce qui concerne l'IMG, elle doit être effectuée dans des établissements accrédités avec le développement d'unité d'orthogénie, a-t-il fait savoir.
Pour l'âge de l'IMG, M.Motaouakkil insiste sur une IMG effectuée le plus précocement possible (une durée de 12 semaines, qui peut être prolongée, dans des cas particuliers, à définir par le comité d'experts et d'éthique).
Et de poursuivre que tous ces éléments doivent être entrepris dans le nouveau Code de la déontologie et les nouveaux textes législatifs.
L'ensemble des participants ont insisté sur le volet de la prévention notamment l'éducation sexuelle dans les programmes scolaires, la sensibilisation par les médias, le renforcement de la contraception ou encore la promotion des méthodes contraceptives modernes (pilule du lendemain, etc.).
Cette manifestation de grande envergure a été également organisée avec la collaboration de l'Association casablancaise des pédiatres privés (ACPP), l'Association marocaine des psychiatres d'exercice privé (AMPEP) et la Société marocaine de génétique médicale (SMGM).

Lundi 13 Avril 2015

Lu 1879 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs