Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elaine Thompson s’illustre au Challenge de Kingston




Une semaine après avoir bouclé le 100 m le plus rapide de 2017, la Jamaïcaine Elaine Thompson a égalé la meilleure performance mondiale de l'année sur 200 m, tandis que Yohan Blake est passé sous les dix secondes pour son premier 100 m de l'année, samedi à Kingston.
Thompson, nouvelle star de l'athlétisme jamaïcain, n'a pas déçu les spectateurs du Jamaica International Invitational, comptant pour le Challenge mondial.
Elle s'est imposée sur le demi-tour de piste avec un chrono de 22 sec 09/100e, reléguant sa dauphine, sa compatriote Shericka Jackson, à une bonne demi-seconde (22.61).
La double championne olympique 2016 (100/200 m) a rejoint en tête du bilan annuel les Américaines Tori Bowie et Deejah Stevens, mais commence à ressentir de la fatigue après avoir enchaîné les meetings de Doha, de Shanghai et de Kingston.
"C'est mon troisième week-end de suite de compétition, je suis à peine de retour de Chine, la saison est bien remplie, mais j'ai encore réussi un bon chrono", a souligné la Jamaïcaine, qui détient la MPM sur 100 m avec son chrono de 10 sec 78/100e réalisé le week-end précédent à Shanghai.
Autre course très attendue, le 100 m féminin avec l'Américaine Allyson Felix qui n'était plus apparue sur la distance depuis deux ans. La sextuple championne olympique qui veut se concentrer en 2017 sur le 200 m, a terminé à la 3e place (11.07) derrière sa compatriote Morolake Akinosun (11.06) et la Trinidadienne Michelle-Lee Ahye (11.06).
"J'ai encore beaucoup de travail qui m'attend", a-t-elle admis.
Le 100 m messieurs a confirmé qu'il faudrait compter en 2017 sur le Jamaïcain Yohan Blake, vainqueur en 9 sec 93/100e, soit le troisième meilleur chrono de l'année.
Le champion du monde 2011 de la distance-reine et détenteur de la 3e meilleure performance mondiale de tous les temps (9.69) a dominé de bout en bout la course.
"Je me sens bien, je travaille dur et réussir 9.93 pour mon premier 100 m de l'année est vraiment encourageant, même si j'ai l'impression que j'aurais pu courir plus vite", a-t-il insisté. Blake, qui espère à 27 ans devenir le nouveau patron du sprint mondial après le prochain départ à la retraite de l'ogre Usain Bolt, a devancé deux Américains: Ronnie Baker (9.98) et Mike Rodgers (10.02).
Le Canadien Andre de Grasse lorgne lui-aussi le trône de Bolt: le triple médaillé olympique 2016 a fait la différence dans les 50 derniers mètres pour s'imposer en 20 sec 14/100e sur 200 m, devant l'Américain LaShawn Merritt (20.28).

Libé
Lundi 22 Mai 2017

Lu 283 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs