Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elaborer des stratégies efficaces afin de préserver la sécurité des citoyens

Conférence des directeurs des organismes arabes de protection civile




Les travaux de la 15ème Conférence des directeurs des organismes arabes de protection civile, qui se sont ouverts mercredi à Rabat sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ont connu la participation de plusieurs pays arabes et d'organisations arabes et internationales concernées.
Les participants à cette conférence de deux jours, qui s'inscrit dans le cadre des activités du Secrétariat général du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur, ont abordé plusieurs sujets ayant trait notamment à la mise en œuvre des recommandations de la conférence précédente et aux expériences des Etats membres en matière de gestion des catastrophes.
Ils ont également mis l'accent sur la gestion des risques de pollution et d'incendies de forêts dans le contexte des changements climatiques, à la lumière de l'expérience marocaine.
Cette conférence s’est penchée aussi sur le projet d'une convention arabe relative à la gestion des catastrophes naturelles, la coopération entre le Secrétariat général du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur et le Secrétariat général de l'Organisation internationale de la protection civile et de la défense civile, ainsi que sur la stratégie arabe pour la protection civile.
Intervenant à l'ouverture de la conférence, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Charki Draiss, a affirmé que les catastrophes sont devenues plus que jamais "destructrices" et "meurtrières" alors que la pollution a atteint des niveaux inquiétants, ajoutant que face à cette situation, il importe de déployer davantage d'efforts, d'élaborer des stratégies efficaces et de se doter des ressources humaines, matérielles et logistiques nécessaires pour faire face à ces dangers et préserver la quiétude et la sécurité des citoyens.
Le ministre a rappelé les orientations de SM le Roi Mohammed VI contenues dans le message adressé aux participants au Forum international sur les changements climatiques organisé par l'Institut Royal des études stratégiques en 2009 à Rabat, qui a insisté sur la nécessité de "faire émerger des pôles d'excellence qui puissent aider à développer nos capacités de suivi et de prévision et, partant, d'améliorer notre potentiel d'anticipation et notre proactivité lors de la mise au point de nos programmes de développement".
Le Maroc, et à la lumière de ces orientations Royales, a procédé au renforcement des capacités de la protection civile en matière de protection et de secours en la dotant des équipements et des outils modernes répondant aux normes internationales en la matière, a souligné M. Draiss, ajoutant que la formation de ce corps a été adaptée à la gestion des nouveaux phénomènes et des catastrophes naturelles à travers l'apprentissage scientifique et des exercices et simulations d'intervention, a-t-il ajouté.
Concernant la coopération internationale en matière de gestion des crises et des catastrophes, a relevé M. Draiss, le Maroc a développé une vision régionale en créant des partenariats efficaces dans le cadre de conventions qui englobent la Méditerranée, l'Afrique et le monde arabe, rappelant que le Royaume préside le Bureau arabe de la protection et de secours, abrite des exercices internationaux de simulation relatifs aux urgences, et participe à toutes les initiatives régionales et les mécanismes internationaux pour développer le système d'alerte précoce.
De son côté, le secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur, Mohamed Ali Koumen, a indiqué que cette conférence se tient dans un contexte marqué par l'augmentation des défis qui pèsent sur la protection civile arabe, notant que la région arabe est confrontée, outre les catastrophes naturelles causées par les changements climatiques, aux défis sécuritaires sans précédent qui requièrent la préparation permanente pour l'intervention dans les différentes régions.
Ali Koumen a mis l'accent dans ce cadre sur la recrudescence ces derniers temps des attentats terroristes dans des pays arabes et qui nécessitent l'intervention de la Protection civile pour secourir et évacuer les victimes et leur prodiguer les soins médicaux nécessaires, outre les conflits armés qui provoquent des vagues d'exode et de migration.

MAP
Vendredi 4 Septembre 2015

Lu 638 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs