Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

El Yazami : Les dispositions constitutionnelles doivent fonder notre système législatif

Le Conseil national des droits de l’Homme tient sa session ordinaire à Casablanca




El Yazami : Les dispositions constitutionnelles doivent fonder notre système législatif
Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) veille à ce que les nouvelles dispositions constitutionnelles soient le socle du système législatif et institutionnel au Maroc, a affirmé son président Driss El Yazami, en ouverture des travaux de la 5ème session ordinaire du Conseil, samedi à Casablanca.
 Il a souligné que la réalisation de cet objectif suppose une harmonisation et une réadaptation des textes de loi avec les conventions internationales et ce de, manière à améliorer au mieux le système juridique national, plaidant à ce propos pour une participation citoyenne dans cette démarche.
 Après avoir dressé le bilan à mi-parcours du Conseil (février-juillet 2013), notamment la loi organique fixant le statut des magistrats, les deux mémorandums concernant le conseil de la jeunesse et de l’action associative, sa participation au débat national sur la réforme de la justice ainsi que ses efforts en faveur de la défense des droits de l’Homme grâce à ses commissions régionales, M. El Yazami a noté que l’action du CNDH n’est point un «luxe intellectuel» ou encore moins une manière de monopoliser la cause des droits de l’Homme et d’exclure les autres partenaires, mais une action concertée et soucieuse de l’indépendance de toutes les composantes de la société qui militent pour la réforme dans le pays.
 A l’ordre du jour de cette cinquième session plénière ordinaire du CNDH, figuraient quatre points portant sur les projets de mémorandums relatifs à la loi organique fixant le statut des magistrats et au conseil de la jeunesse et de l’action associative, les grandes orientations inscrites dans le projet de loi organique relatif au CNDH ainsi que le projet du rapport du Conseil sur la situation des droits de l’Homme au Maroc entre mars 2011 et décembre 2012.






MAP
Mardi 23 Juillet 2013

Lu 648 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs