Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

El Mostafa El Ktiri : Le soutien du Maroc aux mouvements de libération africains découle de ses responsabilités historiques




Le soutien du Maroc aux mouvements de libération en Afrique découle de sa responsabilité en tant que carrefour des civilisations et entre les continents, a indiqué, mardi à Rabat, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, El Mostafa El Ktiri. 
Le Maroc, de par sa situation géographique et son histoire séculaire, s'est toujours attaché à ses racines africaines et a été interactif avec les questions du continent africain, en vue de mettre en place une unité africaine, conduite jadis par les défunts Rois Mohammed V et Hassan II et, de nos jours, par S.M le Roi Mohammed VI, a souligné M. El Ktiri lors de l'ouverture d’un colloque sur le «Soutien marocain des mouvements de libération africains et la construction de l’unité africaine». 
Les relations maroco-africaines ne datent pas d’hier, et les échanges commerciaux, les missions scientifiques et religieuses du Royaume avec les différents pays africains sont la meilleure preuve, a affirmé El Mostafa El Ktiri, faisant remarquer que les relations bilatérales de partenariat et de coopération se sont étendues pour toucher également le domaine militaire. 
Les liens unissant le Maroc aux pays africains étaient marqués par un degré supérieur de complémentarité et de coordination, étant donné l’expérience de résistance et le parcours historique communs, a-t-il noté. 
Il a rappelé, dans ce sens, que feu SM Hassan II, qui tenait à cœur la liberté des peuples, a tendu la main à de nombreux mouvements de libération, à leur tête la révolution algérienne, et les mouvements des pays africains sous l’occupation portugaise (Angola, Mozambique, Cap Vert, et Guinée-Bissau), dont les combattants n’ont pas trouvé une aide étrangère. 
S.M le Roi Mohammed VI a poursuivi cette ouverture sur le continent en lui insufflant une nouvelle dynamique, qui se traduit notamment par le retour du Maroc à sa place naturelle au sein de l’Union africaine, fruit des efforts colossaux déployés par SM le Roi, en vue de hisser à un niveau élevé les relations de partenariat économique, social, culturel, humain et environnemental, a noté El Mostafa El Ktiri. 
Initiée par le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, cette rencontre a mis en relief, les pages lumineuses de la mémoire commune maroco-africaine, marquées par l’appui grandissant du Royaume, Roi et peuple, aux mouvements de libération africains. 
«La présence des mouvements de libération africains au Maroc», «Le colonialisme européen de l’ouest d’Afrique et l’émergence des premiers mouvements de résistance», «L’assistance du Maroc au mouvement de libération de l’Afrique du Sud sous l’Apartheid », «Le Maroc et ses relations avec les autres pays de l’Afrique du Sud», «La solidarité arabo-africaine au service de l’unité africaine : le Maroc comme exemple» sont autant de thématiques qui ont été abordées lors de cette rencontre.

Libé
Vendredi 14 Juillet 2017

Lu 431 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs