Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

El Jadida et Azemmour confirment leur vocation de villes de la culture et des arts




El Jadida et Azemmour confirment leur vocation de villes de la culture et des arts
El Jadida et Azemmour ont réussi à confirmer en 2013 leur vocation de villes de la culture et des arts, à la faveur de l’organisation d’une série de manifestations à vocation culturelle axées, entre autres, sur la littérature, le patrimoine orale et spirituel, la musique ou le théâtre.  Cette multitude d’événements a permis de mettre en valeur leurs potentialités culturelles et de renforcer leur rayonnement sur les plans national et international.
Ainsi, les villes d’El Jadida, Azemmour et Sidi Bouzid ont accueilli le 3ème Festival international Jawhara Al Hayat sous le signe “Parce que la vie n’a pas de prix”, manifestation qui a réuni une pléiade de chanteurs, de comédiens, d’artistes et de sportifs nationaux et internationaux.
Sur le plan spirituel et religieux, la commune rurale Moulay Abdallah (province d’El Jadida) a abrité, du 16 au 23 août dernier, le moussem de Moulay Abdellah Amghar, organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI. Dans le même contexte, les villes d’El Jadida et d’Azemmour ont organisé, du 26 au 28 juillet 2013, la 3ème Rencontre internationale de l’art du malhoun, sous le signe “L’art du malhoun et du samaâ soufi: les débuts et les convergences”, avec la participation de plus de 100 artistes du Maroc, de l’Egypte, de l’Algérie et de la France.  Le mois de Ramadan a constitué une occasion pour célébrer le patrimoine religieux et spirituel du Royaume. Ainsi, la 7ème édition des Nuits du Ramadan a été organisée à l’initiative de l’Institut français de la ville, avec la participation d’artistes représentant la Mongolie, la France, l’Egypte, la Tunisie, l’Algérie, l’Espagne, la Palestine et le Maroc.
Le théâtre a été aussi au rendez-vous à travers l’organisation, du 13 au 16 juin, du 6ème Festival du rire d’El Jadida dédié cette année à l’artiste Mohamed El Jame. 
La tradition de fauconnerie marocaine a été fêtée à son tour à travers la 1ère édition du Festival de fauconnerie d’El Jadida, organisé du 19 au 21 avril à la commune rurale Zaouiat Lakouacem. 
La région a vibré durant l’année 2013 au rythme également de la poésie méditerranéenne, à travers le 1er Festival international de poésie “Voix vives de Méditerranée”. 
L’art plastique a été à l’honneur également avec une série d’expositions, ainsi que le 3ème Festival de l’art de la rue Remp’Art Azemmour qui a connu la participation d’artistes de tous bords.  Le 6ème Salon du cheval d’El-Jadida, organisé du 2 au 6 octobre 2013, a été l’occasion de mette en exergue l’art de Tbourida et la place du cheval dans la culture et le patrimoine marocains. 

MAP
Jeudi 26 Décembre 2013

Lu 515 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs