Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Efforts pour réduire les disparités scolaires entre les milieux rural et urbain à Guelmim–Smara

Lancement du baccalauréat international au niveau de trois établissements de la province




Efforts pour réduire les disparités scolaires entre  les milieux rural et urbain à Guelmim–Smara
Les efforts se poursuivent au niveau des provinces de la région de Guelmim-Smara en vue de réduire les disparités scolaires entre les milieux rural et urbain, a assuré le directeur de l'Académie de l'éducation et de la formation de la région, Abdallah Bouarfa.
En dépit de la grande superficie sur laquelle s'étend le milieu rural dans la région et de la configuration sociale et sectorielle de ce milieu, l'académie œuvre à généraliser l'accès à l'enseignement primaire à travers la création d'unités scolaires tout en faisant bénéficier la population de programmes d'appui social, a indiqué M. Bouarfa dans un entretien accordé à la MAP, à l'occasion de la rentrée scolaire.
Dans l'objectif d'assurer la réussite de cette année scolaire au niveau de la région, il a été procédé à l'augmentation de l'appui social consacré aux élèves. C'est ainsi que 56.756 élèves bénéficieront cette année de l'acquisition de cartables et de fournitures scolaires, tandis que 27.787 élèves vont bénéficier des services des cantines scolaires.
Selon le directeur de l'académie, le nombre des élèves bénéficiant des services des internats atteindra cette année 6.357 élèves pour l'enseignement collégial secondaire, tandis que celui des élèves bénéficiant du programme d'aide à la scolarité Tayssir s'élèvera à 12.390.
En outre, 948 élèves bénéficieront du transport scolaire, a indiqué le responsable.
Cette nouvelle année scolaire est marquée par le lancement de l'expérience du baccalauréat international «option français» au niveau de trois établissements à Guelmim, Tan Tan et Smara, a fait savoir M. Bouarfa, ajoutant que toutes les mesures ont été prises pour assurer la réussite et l'accompagnement de cette opération.
L'ancrage de cette expérience se fera de manière progressive au niveau du tronc commun sur la base du renforcement de la présence de la langue française lors des deux prochaines années, a-t-il expliqué.
S'agissant de la gestion des ressources humaines, le directeur de l'académie a affirmé que les opérations relatives aux mouvements de mutation aux niveaux régional et provincial et à la nomination des lauréats des centres d'éducation et de formation ont généré une sorte de stabilité, ajoutant toutefois qu'un petit déficit a été relevé au niveau de certaines matières, et qui sera pallié à travers l'excédent des enseignants constaté dans d'autres matières dite «cohérentes».
Concernant l'opération d'orientation, il a rappelé que le nombre des élèves suivant des branches scientifiques et techniques au niveau de la région est passé de 29,17 % il y a six ans à 38,9 % actuellement, ajoutant que l'amélioration de ce taux est tributaire de la promotion du rôle dévolu aux conseillers en orientation, qui doit s'étaler sur toute la période de l'année scolaire.
Cette opération doit aussi être accompagnée par des campagnes médiatiques à l'adresse de l'ensemble des établissements scolaires de la région, a-t-il estimé.
M. Bouarfa a émis l'espoir de voir le reste des intervenants dans le domaine de l'éducation apporter leur appui au secteur de l'éducation et de la formation au niveau de la région et placer l'éducation au centre de leurs préoccupations.
Ces intervenants doivent aussi dépasser la conception traditionnelle qui considère l'école publique comme étant une administration indépendante appelée à elle seule à accomplir sa fonction, a-t-il dit, ajoutant que l'académie demeure prête à réagir de manière positive avec l'ensemble des partenariats visant à faire face à certaines difficultés et contraintes, dans l'objectif de réaliser la réforme escomptée dans le domaine de l'éducation.
La région de Guelmim-Smara compte 263 établissements scolaires, dont 169 pour le primaire, 53 pour l'enseignement collégial secondaire et 41 pour le secondaire qualifiant.
Pas moins de 103.374 élèves poursuivent leurs études au niveau de la région lors de l'actuelle année scolaire, dont 52.933 au niveau du primaire, 28.682 au niveau de l'enseignement collégial secondaire et 21.759 pour l'enseignement secondaire qualifiant.
 

MAP
Jeudi 18 Septembre 2014

Lu 3127 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs