Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Effondrement de trois immeubles à Bourgogne à Casablanca

Un premier bilan fait état de 2 morts et 53 blessés




Effondrement de trois immeubles à Bourgogne à Casablanca
Ce fut une longue nuit que les habitants du quartier Attasahoul à Bourgogne ne seront pas près d’oublier de sitôt. Vers 2h30 du matin de jeudi à vendredi, trois immeubles (n°33, 35 et 37) sis au boulevard Mehdi Ben Barka, se sont effondrés, entraînant le décès d’un garçon âgé à peine de 10 ans et d’une dame de 45 ans, alors que les blessés  s’élèvaient à 53 victimes, dont six enfants, dégagées des décombres. Un sauvetage réussi grâce à l’intervention rapide de la Protection civile et des forces de l’ordre, ainsi que des citoyens qui ont bravé le danger pour porter secours et assistance aux sinistrés. 
Il s’agit là, bien entendu, d’un bilan provisoire puisque vendredi matin, les recherches se poursuivaient pour tenter de sauver d’éventuelles victimes, au moment où les blessés secourus ont été transportés à l’hôpital Moulay Youssef que trente neuf d’entre eux ont dû quitter après avoir reçu les soins nécessaires.  D’après certains témoins, le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd, si les gens n’étaient pas encore réveillés et s’apprêtaient à passer à table pour le “shour” et aller à la mosquée accomplir la prière du “sobh”. Constatant l’imminence de la catastrophe, quelques habitants desdits immeubles ont  donné aussitôt l’alerte dans l’espoir de sauver le maximum de personnes.Le décor a été des plus affligeants avec des familles dont certaines poussaient un ouf de soulagement dès que l’un des leurs était sauvé, tandis que d’autres plongeaient dans la tristesse espérant que leurs proches donneraient signe de vie.
Toujours selon des témoins, la cause de l’affaissement de ces immeubles, dont deux R+4 et un R+5, serait due  aux travaux de réfection effectués dans l’immeuble du milieu. Une version à prendre au conditionnel puisqu’une enquête est ouverte pour déterminer les véritables causes de ce drame.  

M.Bouarab
Samedi 12 Juillet 2014

Lu 2669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs