Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Effondrement de la mosquée Bab Berdieyinne à Meknès : La responsabilité n’incombe pas aux seules intempéries




Effondrement de la mosquée Bab Berdieyinne à Meknès : La responsabilité n’incombe pas aux seules intempéries
«Il ne reste plus aucun corps sous les décombres du minaret de la mosquée  Bab Berdieyinne  à Meknès », a annoncé un dernier communiqué du ministère de l’Intérieur, samedi en milieu de journée. Pas moins de 41 morts et 75 blessés, dont 18 sont toujours hospitalisés à Meknès, Fès, El Hajeb et Ifrane. Tel est le bilan de l’effondrement vendredi du minaret de Bab Berdieyinne, située dans l’ancienne médina de la capitale ismaélienne. Une catastrophe qui a laissé la population locale sous l’état de choc, vu l’ampleur des dégâts humains et la cruauté du drame. Les funérailles collectives, qui ont eu lieu samedi après-midi dans le cimetière Chouhada, à Meknès, sous l’œil des caméras de télévision, se sont déroulées dans une atmosphère de deuil et de solidarité avec les familles des victimes de cette catastrophe. La haute sollicitude dont Sa majesté le Roi Mohammed VI a bien voulu entourer les familles des victimes, entre autres la prise en charge Royale des frais des obsèques, a participé à l’allégement de leur douleur. La mobilisation de toutes les autorités de la région de Meknès-Tafilalet, de la société civile, ainsi que de simples citoyens, a également contribué à l’atténuation de la souffrance des familles endeuillées.
Mais voilà, maintenant que le choc est bel et bien consommé, la tragédie de Meknès vient remettre sur le tapis la question lancinante sur l’état des anciennes mosquées en particulier et de tous les vieux édifices en général. A ce sujet, S.M. le Roi a ordonné une expertise urgente de toutes les anciennes mosquées. D’autant plus que plusieurs d’entre elles menacent de s’écrouler. Les fortes chutes pluviométriques que connaît aujourd’hui le Royaume laissent augurer du pire. Une enquête est recommandée également pour déterminer les responsabilités des autorités de tutelle, appelées aujourd’hui plus que jamais à remplir leurs obligations respectives. Rien ne semble échapper à ce drame pourtant récurrent des effondrements, y compris des édifices classés sur la liste du patrimoine historique national comme c’est le cas de la Mosquée Bab Berdieyinne. Pas loin de Meknès, l’écroulement des maisons de la vieille médina de Fès est devenu presque un spectacle ordinaire. Ce phénomène ne semble pas avoir inquiété outre mesure les autorités élues, le conseil de la ville de Fès s’entend. Ce dernier préfère plutôt se lancer dans des opérations de marketing politique à la veille des législatives de 2012. Mais là est une autre question. Avec le drame actuel de Meknès, une nouvelle alerte est levée. Ce drame résonne comme un avertissement, car il y a vraiment péril en la demeure. Parier sur le facteur temps pour faire oublier la catastrophe qui vient de secouer, au-delà de Meknès, tout le peuple marocain, serait inadmissible, d’autant plus que c’est la vie de milliers de citoyens qui est en danger. La nécessité se fait jour de lancer un véritable plan de sauvetage, qui commencerait par le délogement des habitants de demeures menaçant de s’écrouler à tout moment. A Casablanca, l’hôtel Lincoln, classé patrimoine historique national, risque de s’écrouler complètement, et c’est une part vivante de la mémoire casablancaise qui menace de s’en aller, sans parler des victimes que l’écroulement pourrait engendrer. On se demande, là encore, pourquoi les autorités, élues ou de tutelle, tardent à agir pour éviter l’irréparable.
Jusqu’où mènera cette politique des sapeurs-pompiers ? 

Anouar JIHAD
Lundi 22 Février 2010

Lu 1507 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs