Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Editorial : Au grand dam des nervis et de leurs commanditaires




Un Maroc qui avance sereinement, pacifiquement, de manière posée et réfléchie. Des citoyens marocains, jeunes et moins jeunes qui multiplient sit-in et marches faisant valoir des revendications pour un Maroc meilleur qui se doit de se faire une place de choix parmi les nations où la démocratie dans sa conception universellement reconnue ne peut être un vain mot ni un slogan pour amuser la galerie ou pour chercher à plaire et faire bonne figure.
Un Roi qui, depuis son accession au Trône, ne cesse d’entreprendre des initiatives pour un Maroc allant de l’avant dans plus d’un domaine et, notamment, celui des droits de l’Homme. Pour un Maroc donc soucieux de se réconcilier avec son passé en vue de préparer au mieux son avenir. Un Maroc déterminé à assumer erreurs et exactions commises naguère pour entrer de plain-pied dans une nouvelle ère faite de vraies valeurs. De respect des droits humains. De dignité. De modernité. Ces mêmes valeurs pour lesquelles des Marocaines et des Marocains, les forces vives de ce cher pays qui est le nôtre, ont consenti d’inestimables et d’incommensurables efforts, au prix de leur vie de famille ou de leur vie tout court. Des années, des décennies de privation  de liberté, de torture physique et morale, mais qui ne sont aucunement venus à bout de la détermination de ces vaillants Marocaines et Marocains qui ont milité et persévéré pour se passer le flambeau d’une lutte continue, afin que le noble objectif soit atteint.
Il est heureux, aujourd’hui, de voir ces mêmes jeunes que l’on disait dégoûtés de la politique, réitérer en grande partie les mêmes requêtes et revendications.
Cela l’est encore davantage quand il nous est donné de constater que le Roi est allé au-devant de ces revendications pour remettre le train sur les rails des nouvelles réformes.
L’attente est en proportion de l’espoir qu’elle suscite.
Et c’est ce moment que choisissent des dépravés, des criminels pour perpétrer un acte lâche et abject. Abominable.
Quelles croyances, quel culte, quelle idéologie pourraient inspirer à quelques énergumènes que ce soit, de tuer et de mutiler des innocents dont le seul tort est d’aimer la vie, de vouloir la prendre à bras-le-corps et la respirer à pleins poumons ? Leur choix de Marrakech n’était sûrement pas fortuit.
Il en est malheureusement de même pour celui de ces monstres terroristes, exécutants et commanditaires. Viser Marrakech, c’est viser le Maroc au cœur. Mais le Maroc en a vu d’autres. Et il en est sorti mieux aguerri.
S’ils comptent contrecarrer le projet des réformes, ils auront mal calculé leur coup. Le Maroc, dans toutes ses composantes, est plus déterminé que jamais. Déterminé, surtout, à en découdre avec ceux animés par des visées rétrogrades et de toute une culture de la haine.
Profitant de l’actuelle dynamique que connaît notre pays, certains « tribuns » ont cru bon de revenir à la charge, pour s’en prendre dans un langage de franche incitation à la haine à l’encontre de quelque festival ou quelque cinéaste …
Ce n’est pas pour autant que l’on chercherait à y voir quelque rapport de cause à effet. Mais cela devrait au moins interpeller ceux qui ont pour habitude de défendre l’indéfendable pour faire en sorte à ce que le mal soit éradiqué à la racine.
Souhaitons enfin que les mêmes n’aillent pas, une fois encore, chercher à justifier l’injustifiable.
Que l’on se le dise une fois pour toutes. Le terrorisme ne peut être justifié. De quelque manière que ce soit, ni pour quelque raison que ce soit.

Mohammed Benarbia
Samedi 30 Avril 2011

Lu 561 fois


1.Posté par Aliamet Sofia le 30/04/2011 14:57
Très bon édito. Le peuple Marocain tout entier doit s'unir pour que sa révolution ne lui soit pas confisquée... A l'heure des réformes et des nouveaux projets d'avenir, le spectre du fanatisme est malheureusement bel et bien présent.
Merci de rappeller la détermination de tous, plus forte que tous les obscurantismes d'ici et d'ailleurs....

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs