Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Echec des discussions entre les deux Corées


Le fossé entre Séoul et Pyongyang demeure



Les récriminations entre Séoul et Pyongyang après l'échec des discussions intercoréennes sont selon des experts l'illustration même de l'animosité et de la méfiance qui plombent depuis des décennies les relations entre les deux voisins.
 De pourparlers exceptionnels à haut niveau entre la Corée du Nord et la Corée du Sud se sont achevés samedi soir au bout de deux jours de discussions marathon sans accord sur aucun sujet, pas même celui d'une nouvelle réunion.
 Ces entretiens au niveau des vice-ministres, qui avaient mandat pour aborder un large éventail de questions dont le détail n'a pas été rendu public, étaient les premiers du genre depuis près de deux ans.
 Personne ne s'attendait à ce qu'ils accouchent d'une percée historique, mais même les espoirs d'avancées plus modestes ont été douchés d'emblée sur les questions de l'ordre du jour.
 La Corée du Nord, en grand manque de liquidités, souhaitait une reprise des voyages organisés sud-coréens dans sa station de montagne du mont Kumgang. 
 Séoul avait suspendu ces voyages en 2008 lorsqu'une touriste sud-coréenne, qui venait de pénétrer dans une zone militaire interdite lors d'une promenade, avait été abattue par un soldat nord-coréen.
 La Corée du Sud s'est refusée à aborder ce sujet, demandant en revanche que la réunion se concentre sur l'organisation de nouvelles rencontres entre les familles de la péninsule séparées depuis la Guerre de Corée (1950-1953).
 Selon le chef de la délégation sud-coréenne, Hwang Boo-Gi, Pyongyang a fait de son côté de la reprise des voyages organisés un préalable à des négociations sur les réunions de famille.
 L'agence nord-coréenne KCNA a affirmé que les discussions avaient été entravées par le refus sud-coréen de parler des "sujets fondamentaux".
 Ce n'est pas la première fois que les efforts pour établir un dialogue durable péréclitent rapidement après une première entrevue entre deux voisins qui sont, techniquement, toujours en guerre.
 Avec un tel niveau de défiance, il est illusoire d'espérer une amélioration notoire des relations intercoréennes dans les prochains mois, estime Cheong Seong-Chang, expert à l'Institut Sejong de Seoul.
 "Même s'il y aurait bientôt de nouvelles discussions, cela m'étonnerait qu'un accord puisse être rapidement trouvé", avertit-il.
 Pour le Nord, les réunions de famille ont un coût politique et économique élevé, explique-t-il, et le Sud devrait selon lui lever le pied sur cette exigence.
Les dernières rencontres de ce type remontent à octobre. Et Pyongyang a souvent refusé de systématiser leur tenue.
 Pour Yang Moo-Jin, de l'Université des Etudes nord-coréennes de Séoul, le refus sud-coréen de parler des voyages organisés -sujet qui était pourtant selon beaucoup d'experts à l'ordre du jour- a exacerbé la méfiance de Pyongyang.
 "Les discussions ont vraisemblablement échoué car les deux parties ont été incapables d'établir un niveau minimal mais indispensable de confiance mutuelle", a-t-il estimé.
 La Corée du Nord organisera en mai le premier congrès de son Parti des travailleurs depuis 1980.
 Une reprise des voyages organisés aurait selon les experts de la situation coréenne constitué une victoire politique utile à la propagande pour le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.
 A défaut, Pyongyang se concentrera désormais sur la préparation du congrès plutôt que sur le dialogue intercoréen, parie M. Yang.
 D'autant que les prochaines manœuvres militaires américano-sud-corénnes en mars risquent de jeter de l'huile sur le feu et de compliquer la tenue de nouvelles discussions.

Libé
Lundi 14 Décembre 2015

Lu 104 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs