Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ebola n’entraînera pas un changement de date de la CAN 2015


Deux matches des éliminatoires seront disputés sur terrain neutre



Ebola n’entraînera pas un  changement de date de la CAN 2015
Le risque d’Ebola ne devra pas perturber le calendrier des matches et compétitions initiés par la Confédération africaine de football (CAF). Du moins pour le moment. A ce propos, l’instance continentale n’envisage aucunement un changement de date pour les phases finales de la CAN 2015 au Maroc, prévues du 17 janvier au 8 février prochains.
La tenue de la 19ème édition des Championnats d’Afrique d’athlétisme qui a eu lieu récemment à Marrakech devrait conforter les responsables de la CAF dans leur prise de décision quant au maintien de la date de la CAN, compétition qui aura pour cadre les stades de Rabat, Tanger, Marrakech et d’Agadir.
Si la Coupe d’Afrique des nations ne devrait pas changer de date, il en est de même pour l’étape des éliminatoires, sauf en ce qui concerne trois pays, à savoir la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone affectés par le terrible virus d’Ebola. D’après les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS),  «1848 personnes infectées par le virus ont été recensées en Guinée, Sierra-Leone, Liberia et au Nigeria. 1013 en sont déjà mortes».
Suite à cela, «la CAF a décidé de demander aux 3 fédérations (…) de délocaliser dans un pays neutre les matches de leurs équipes participant aux compétitions de la CAF, et ce pour une période allant jusqu'à la mi-septembre 2014», indique une circulaire signée par le secrétaire général de la Confédération africaine de football, Mohamed El Amrani, diffusée sur le site de la CAF. 
Ainsi, les matches comptant pour la première journée des éliminatoires devant opposer la Guinée au Togo le 5 septembre (groupe E) et la Sierra-Leone à la République démocratique du Congo le 11 dudit mois (groupe D) devraient se dérouler sur des terrains neutres.
Cette décision a été, d’ailleurs, prise en tenant compte de «l’avis de plusieurs experts médicaux sur l’impact potentiel  de la propagation du virus Ebola en relation avec l’organisation des matches et compétitions de la CAF». L’avis officiel de l’Organisation mondiale de la santé recommande, lui, «d’éviter tout rassemblement de masse qui pourrait faciliter la propagation du virus Ebola», ajoute la circulaire, sachant qu’ «une nouvelle évaluation de la situation sera faite à la mi-septembre » par la CAF.
En attendant qu’une solution soit trouvée, les recommandations de l’OMS font état de la nécessité que «chaque  Fédération dont le pays est affecté par ce virus puisse s’assurer que l’ensemble des délégations respectives en voyage à l’étranger doit être examinées avant leurs départs afin de s’assurer qu’aucun membre ne pourra transmettre le virus Ebola. D’autre part, chaque Fédération recevant des délégations a l’obligation de communiquer toutes les informations nécessaires délivrées par les autorités sanitaires, afin de garantir la réception des équipes et officiels des divers pays, incluant ceux venant de pays affectés, et de procéder si nécessaire à des contrôles supplémentaires aux points d‘arrivée», lit-on sur le site de la CAF.
Par ailleurs, il convient de rappeler que 28 sélections réparties en sept groupes de quatre se disputent les quinze tickets de la CAN 2015. Seront donc présents aux phases finales, les deux premières équipes de chaque poule, en plus de la meilleure troisième et, bien entendu, le Maroc, hôte de cette 30ème édition, qualifié d’office.
Pour ce qui est de la composition des poules, elle se décline comme suit : groupe A : Nigeria, Afrique du Sud, Soudan et Rwanda ; groupe B : Mali, Algérie, Ethiopie et Malawi ; groupe C : Burkina Faso, Angola, Gabon et Lesotho ; groupe D : Côte d’Ivoire, Cameroun, RD.Congo et Sierra Leone ; groupe E : Ghana, Togo, Guinée et Ouganda ; groupe F : Zambie, Cap-Vert, Niger et Mozambique ; groupe G : Tunisie, Egypte, Sénégal et Botswana.
Concernant le calendrier des éliminatoires, la première journée est programmée les 5 ou 6 septembre, la seconde les 9 ou 10 septembre, la troisième les 10 ou 11 octobre, la quatrième le 15 octobre, la cinquième les 14 ou 15 novembre, la sixième le 19 novembre. Tandis que le tirage au sort des phases finales est prévu pour le 26 novembre à Rabat
Pendant que ces 28 sélections se disputeront la qualification à la Coupe d’Afrique des nations, le Onze marocain, exempt, tâchera d’exploiter à bon escient les dates FIFA afin de préparer ce rendez-vous qui se déroulera pour la deuxième fois au Maroc après l’édition de 1988.
D’ailleurs, deux matches tests sont programmés pour le mois de septembre, le premier opposera l’équipe nationale au Qatar le 3 septembre  au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca et  le second sera face à la Libye le 7 au Grand Stade de Marrakech. Une troisième rencontre en octobre sera contre la sélection centrafricaine, sachant qu’il reste encore trois dates FIFA, le 14 octobre ainsi que les 10 et 18 novembre, dates qui verront, sans aucun doute, le Onze national, qui a chuté de deux places au tout dernier classement FIFA (81ème), donner le ton à des équipes africaines.
 
 
 
 
 

Mohamed Bouarab
Lundi 18 Août 2014

Lu 715 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs