Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Du 14 au 23 mai à la Foire internationale de Casablanca : 200.000 visiteurs sont attendus au Salon Auto Expo




La 7ème édition du salon Auto Expo se déroulera du 14 au 23 mai courant au Parc des Expositions de la Foire internationale de Casablanca. AIVAM -Association des importateurs de véhicules automobiles montés-, organisatrice de cette manifestation biennale, s’attend à plus de 240.000 visiteurs, des passionnés de l’automobile.
Conçu pour faire office de levier de développement du secteur, Auto Expo, selon ses promoteurs, a dépassé toutes les attentes, devenant, au fil des éditions, un rendez-vous incontournable, une des manifestations les plus attendues et les plus populaires du Royaume, mais surtout le symbole de la bonne santé du secteur dans son intégralité.
Pour rappel, le parc automobile marocain a connu une croissance soutenue entre 2003 et 2009. Les ventes de véhicules neufs ont enregistré une croissance à deux chiffres durant cette période, avec un taux de progression annuel moyen de 14%. De 50.000 ventes de véhicules neufs en 2003, le marché a dépassé la barre de 100.000 et évolue désormais aux alentours de 110.000 nouvelles immatriculations, tous véhicules confondus (CBU et CKD).
Ce dynamisme du secteur ne profite pas qu’aux professionnels. Le consommateur dispose aujourd’hui d’une offre plus étoffée et plus adaptée en matière de modèles et de marques, mais aussi en matière de fourchettes de prix. On dénombre aujourd’hui plus d’une vingtaine de distributeurs représentant quelque 60 marques mondiales pour les CBU, ce qui a pour incidence de niveler vers le bas la fourchette des prix, avec des tarifs d’accès démarrant à 65.000 DH.
La baisse de 9% des ventes de voitures neuves en 2009, n’entame en rien le moral des professionnels. Au passage, les organisateurs ont expliqué, au cours d’un point de presse, jeudi à Casablanca, que la baisse est due en partie aux effets de la crise économique internationale, mais aussi à l’explosion des importations de véhicules d’occasion, qui ont représenté 40% de parts de marché en 2009 au lieu de 20% en 2008.
L’AIVAM dit avoir confiance dans l’avenir du secteur, qui recèle un important potentiel de croissance, étant entendu que le taux de motorisation au Maroc demeure relativement faible, en comparaison avec les pays du Maghreb. Au Maroc, le taux d’équipement de la population se situe à 70 véhicules pour 1.000 habitants, alors qu’en Algérie et Tunisie il oscille entre 110 et 120 véhicules pour 1.000 habitants.
De plus, le parc automobile marocain est vieillissant et nécessite un renouvellement constant. Pas moins des 2/3 des véhicules du parc sont âgés de plus de 10 ans, avec une moyenne d’âge de 30 ans en zone rurale et plus de 25 ans d’âge pour les 60.000 grands taxis du Royaume. Un jour, peut-être, ces 60 000 grands taxis céderont la place à autant de véhicules hybrides ou électriques. 

Achir Karim
Samedi 8 Mai 2010

Lu 3459 fois


1.Posté par Talouh le 21/03/2012 18:48 (depuis mobile)
Est ce que je peux savoir la nouvelle foire a casa ?

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs