Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Droits de l'Homme et défense des libertés au centre d'entretiens maroco-tunisiens à Rabat

Habib El Malki reçoit Mehdi Ben Gharbia




 Les rôles de l'institution législative et la consolidation des droits de l'Homme et de la défense des libertés étaient au centre d'entretiens, lundi à Rabat, entre le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki et le ministre tunisien chargé des Relations avec les Instances constitutionnelles, la Société civile et les Organisations des Droits de l'Homme, Mehdi Ben Gharbia.
Selon un communiqué de la Chambre des représentants, les deux parties ont souligné l'importance de la coopération entre les Parlements des deux pays, en vue de donner une nouvelle dynamique à l'action du groupe d'amitié Maroc-Tunisie.
Lors de cette entrevue, qui a connu la présence de l'ambassadeur de la Tunisie au Maroc, Habib El Malki a mis l'accent sur le rôle de l'institution législative dans l'édification de l’Etat des institutions et la promotion des droits de l'Homme, appelant à intensifier la concertation et la coopération entre les Parlements des deux pays.
Après avoir mis en avant l'expérience démocratique tunisienne, il a insisté sur l'importance de donner une nouvelle impulsion à l'action du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Tunisie, renouvelant son invitation au président de l'Assemblée des représentants du peuple tunisien pour effectuer une visite de travail au Maroc, afin d'examiner les questions d’intérêt commun.
Il a, aussi, salué les relations historiques unissant les deux pays et peuples amis, qui partagent les mêmes valeurs de liberté, de démocratie et des droits de l'Homme et leur engagement pour concrétiser le rêve de l'Union du Maghreb arabe, louant les réformes profondes que connaît la Tunisie depuis la révolution.
De son côté, Mehdi Ben Gharbia a affirmé la profondeur des relations liant le peuple tunisien et marocain, rappelant la visite historique de S.M le Roi Mohammed VI en Tunisie en 2014, qui avait un impact significatif auprès des Tunisiens.
Il a, également, passé en revue les étapes importantes de l'expérience démocratique tunisienne depuis l'élection de l'Assemblée nationale constituante en 2011 et les réformes lancées pour renforcer les libertés, améliorer la situation de la femme et consolider la démocratie en Tunisie.

Mercredi 25 Octobre 2017

Lu 868 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs