Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Drogue, crime organisé et terrorisme : Ces dangers qui guettent le Maroc

Acquisition de six Interceptor 1503 pour un meilleur contrôle des côtes




Le Maroc est déterminé à renforcer ses capacités de lutte contre le crime organisé et le terrorisme. Dans ce cadre, la Marine Royale a passé commande pour l’acquisition de cinq  « Interceptor 1503 » auprès de l’entreprise hollandaise Damen Schelde Naval Shipbuilding.
Ces intercepteurs sont rapides, car ils peuvent atteindre 120 km/h, peuvent également embarquer 6 à 10 membres d’équipage et sont dotés de plusieurs mitrailleuses lourdes.
Selon le site web « Defensa.com », le Maroc se dotera de ces intercepteurs en vue de faire face aux dangers qui  pourraient menacer la navigation maritime dans cette zone stratégique qui abrite le plus grand port de l’Afrique en termes de trafic. Cela suppose, selon la même source, un système rapide d’intervention en cas de danger.
La même source a également assuré que ces intercepteurs peuvent servir à lutter contre « toute action terroriste visant la flotte militaire qui va commencer à mouiller dès l’année prochaine à la base navale de la Marine Royale à Ksar Sghir ».
La même source a assuré que cette base peut accueillir, en cas de besoin, « des navires des pays alliés comme  ceux de l’US Navy, avec laquelle le Maroc entretient d’excellentes relations. Même si la marine américaine compte sur la base navale de Cadix, elle a un plan B surtout concernant cette  zone stratégique » qu’est le Détroit de Gibraltar.
Par ailleurs, la police espagnole a démantelé, à Mellilia, un réseau qui offre ses services logistiques aux trafiquants de drogue opérant entre le Cap des Trois Fourches (25 km au nord de Nador) et ce préside occupé.
Selon les médias espagnols, les agents de la police ont aussi saisi deux bateaux semi-rigides, un bateau avec cabine et une voiture de luxe. Le tout d’une valeur de 63.000 euros.
Ils ont également appréhendé quatre habitants de Mellilia impliqués dans cette affaire et qui seront poursuivis pour délits de trafic de drogue et blanchiment d’argent provenant de ce commerce illicite.
L’enquête a été lancée au début de l’année en cours après que la police a  constaté que plusieurs embarcations faisaient la navette entre Mellilia et ce cap de manière anormale et injustifiée.
Le soutien logistique qu’elles offraient aux narcotrafiquants consistait en l’approvisionnement en  carburant, en eau et en vivres des embarcations servant à transporter le hachich depuis le Cap des Trois Fourches jusqu’à la péninsule ibérique.
Par ailleurs, cinq autres individus ont été arrêtés et  d'importantes sommes d'argent saisies dans le cadre des investigations  menées sur l'affaire des 40 tonnes de chira confisquées par les forces de l’ordre marocaines début décembre, à hauteur de l'aire de repos de Bir Jdid sur l'autoroute reliant Casablanca à El Jadida.
Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a précisé, dans un communiqué relayé hier par l’agence MAP, que d’«importantes informations bien exploitées ont abouti à l'arrestation de  deux individus membres de ce réseau de narcotrafiquants qui étaient en  possession d'un montant de 1,240 million de dirhams (MDH) ».
Cette opération, poursuit la même source, s’est soldée par l'arrestation de trois agents de change faisant office de  chaînon vital et de pourvoyeur de fonds de ce réseau criminel, qui servaient  d'intermédiaires entre les barons de la drogue au Maroc et leurs complices à  l'étranger.

T. Mourad
Jeudi 17 Décembre 2015

Lu 2641 fois


1.Posté par calors le 16/12/2015 23:41
Allons donc! Tout le Rif produit du kif au vu et au su de toutes les polices marocaines, de leurs chefs et du gouvernement qui veut même légaliser sa production, sa commercialisation et son exportation!

2.Posté par Moroccan of ZAIO le 17/12/2015 07:17
Si le Maroc chassent les gros trafiquants du HACHICH , ils seront remplacé par des narcos wahhabites ou Daech .
Il vaut mieux surveiller les simples trafiquants mais les laisser , car ils chassent les concurrents de Daech et d'al Qaida .
Parfois il faut des choix très difficile , mais le Maroc ne doit pas obéir à la France , car la France son seul souhait est de nuire à l'Islam et au arabe .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs