Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Drogba, la valeur refuge




En attendant de retrouver son football et des individualités à la hauteur de leur réputation, la Côte d'Ivoire doit s'en remettre pour le moment au seul talent de Didier Drogba, son sauveur dimanche contre le Soudan (1-0) à Malabo.
Le capitaine des Eléphants n'a certes pas fourni la meilleure prestation de sa carrière. Mais il est sans doute l'unique joueur ivoirien à pouvoir se regarder dans la glace après les débuts médiocres de sa sélection à la CAN-2012.
Que demander de plus à l'attaquant de Chelsea, dont la tête victorieuse en première période a tiré la Côte d'Ivoire d'un mauvais pas? Drogba, qui aura 34 ans le 11 mars, ne pèse plus autant que par le passé sur les défenses adverses, et ses déboires récents chez les Blues, où le nouvel entraîneur Andre Villas-Boas a pris le parti de rajeunir l'effectif, ont donné le sentiment que son heure de gloire était révolue.
La volonté de deux clubs chinois (Shanghai Shenhua, Guangzhou Evergrande) de l'enrôler pour qu'il accompagne Nicolas Anelka dans sa pré-retraite dorée a un peu plus accrédité cette thèse.
Mais Drogba, muet depuis le début de la CAN sur son futur et peu loquace par ailleurs, peut toujours rendre de précieux services et reste un compétiteur inégalable.
Le 6 décembre, un doublé et une passe décisive du massif Ivoirien (1,89m, 88 kg) contre Valence (3-0) ont envoyé Chelsea en 8e de finale de la Ligue des champions. Cette fois, ce sont les Eléphants qui peuvent lui dire merci, son 52e but en 80 sélections (record national) évitant une humiliation d'entrée à l'un des principaux favoris de cette Coupe d'Afrique.
Malgré le poids des années, l'ancien Guingampais a encore de beaux restes et n'est pas qu'une machine à marquer, à l'image de ce contrôle dos au but et de cette passe en retrait parfaite pour Gervinho en première période, gâchée par l'attaquant d'Arsenal.
Une preuve de plus qu'il est bel et bien le seul à justifier son aura et qu'il reste imperméable à toute pression, quand les autres membres de la génération dorée de la Côte d'Ivoire se cherchent, semblant paralysés par leur statut et l'obligation de résultat.
En bon capitaine, Drogba joue aussi les remparts contre les critiques, pourtant logiques après une entame de tournoi plutôt inquiétante. "Je ne sais pas s'il y a mieux que de prendre les trois points", a-t-il répondu sèchement à une question sur la production sans relief des siens contre les faibles Soudanais.
Une phrase qui résume d'ailleurs la méfiance de la star des Eléphants vis-à-vis de la presse depuis le début de la CAN. Drogba se contente du strict minimum avec les médias, donnant surtout l'impression d'exécuter une corvée alors qu'il est la vedette N.1 de la compétition et que la moindre de ses paroles est guettée avec attention.
Sur la réserve en dehors des terrains, Drogba a au moins le mérite de répondre présent balle au pied. Les autres vedettes ivoiriennes ne peuvent pas en dire autant.

Programme du jeudi
Groupe B
16h00 : Soudan-Angola
19h00 : Côte d’Ivoire-Burkina Faso



Zokora opérationnel

Le défenseur ivoirien Didier Zokora (Trabzonspor/TUR) suspendu pour le match face au Soudan, est de nouveau "opérationnel", a indiqué mardi la Fédération ivoirienne de football (FIF).
Zokora, associé habituellement en défense centrale à Kolo Touré, a écopé d'une suspension d'un match pour "cumul" de cartons jaunes lors des qualifications pour la CAN-2012.
Le joueur fait partie des cadres de la sélection ivoirienne dont il est le 1er vice-capitaine et devrait être dans le groupe qui affrontera jeudi le Burkina Faso pour la 2e journée du groupe B.


La gazette

Gerets énervé. A un journaliste qui lui demandait son impression sur la rencontre entre le Gabon et le Niger, ses futurs adversaires, qui jouaient juste avant le Maroc lundi, le sélectionneur belge du Maroc a répondu: "Un officiel m'a chassé. Apparemment, il y a des règles qui disent qu'un entraîneur ne peut pas regarder le match du tunnel. Donc je n'ai pas pu voir".

Gerets énervé (bis). A un autre journaliste qui mettait en question ses choix tactiques et notamment la titularisation de Marouane Chamakh, Gerets a répondu cinglant: "Vous pouvez poser votre candidature à mon poste et moi je pourrais faire le journaliste et poser des questions encore plus bêtes".

Amissa Bongo. L'Amissa Bongo, course cycliste d'avant-saison au Gabon réunissant des coureurs européens et africains et qui se déroule traditionnellement en janvier, a été décalée au mois d'avril en raison de la CAN. Ses organisateurs étaient néanmoins présents à la CAN.

Surprises. Après les victoires inattendues de la Zambie sur le Sénégal (2-1) et de la Tunisie sur le Maroc (2-1), l'attaquant du Ghana Asamoah Gyan s'attend à d'autres surprises lors de la CAN-2012. "J'ai déjà prédit qu'il y aurait beaucoup de surprises durant cette compétition et nous en avons déjà vu quelques-unes. Il y en aura d'autres", a déclaré le joueur prêté aux Emirats Arabes Unis par Sunderland (1re div. anglaise). Le Ghana, quadruple vainqueur de l'épreuve et finaliste de la dernière édition en 2010, est l'un des favoris de cette Coupe d'Afrique très ouverte en l'absence de plusieurs ténors (Egypte, Cameroun, Nigeria, Algérie, Afrique du Sud).

Ambiance. Fini, le silence de la jungle: le Sénégal a reçu la visite d'une cinquantaine de supporteurs aux couleurs nationales et munis de colifichets et autres statues de lion, à l'entraînement de mardi, à la veille du match contre la Guinée Equatoriale. La musique et les chants des supporteurs des Lions de la Teranga se sont mêlés au bruit des perceuses des ouvriers travaillant dans la construction du petit stade d'Alep, encore inachevé.

Echos

L'attaquant des Lions de l'Atlas Marouan Chammakh a été élu, lundi, joueur fair-play du match contre la Tunisie (1-2), en première journée de la CAN-2012 de football.
Le titre de l'homme du match est revenu à Youssef Msakni, auteur du deuxième but des Aigles de Carthage (75è).
Dans l'autre match de ce groupe, remporté (2-0) par le Gabon aux dépens du Niger, Pierre-Emerick Aubameyang, auteur du 1er but (30è) et Eric Mouloungui ont été désignés, respectivement, homme du match et joueur fair-play.
Pour la première journée du groupe C de la CAN-2012, la ville de Libreville s'est montrée prête à accueillir cet événement footballistique majeur, notamment au niveau de la fluidité de l'accès au stade, qui constituait une des premières préoccupations de la rue librevilloise.
Les organisateurs ont, semble-t-il, tiré les leçons de l'énorme bouchon qu'ont connu les routes de la ville suite au match amical entre le Gabon et le Brésil, disputé en novembre dernier, en ouverture du stade de l'Amitié.
L'entrée au stade et l'accès à ses différentes dépendances, qui ont mobilisé des centaines de volontaires et d'agents de sécurité, se sont également faits dans l'ordre.
La victoire du Gabon face au Niger (2-0) a été accueillie par une énorme liesse dans les différents quartiers de Libreville, envahis par une marrée humaine joviale.
Quelques minutes après le coup de sifflet final, de nombreux supporters de la sélection gabonaise sont sortis dans la rue pour laisser éclater leur joie et la fête s'est poursuivie jusqu'au tard dans la nuit.  Un bonheur jugé prématuré par certains médias sportifs locaux, qui ont tenu à rappeler que la compétition ne fait que commencer et que le plus dur reste à faire.
map

Libé
Jeudi 26 Janvier 2012

Lu 530 fois


1.Posté par dissa emile le 26/01/2012 08:52
Que Dieu te protège et que tu marque beaucoup de but en 2012

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs