Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss lachguar : Le bilan du Groupe socialiste est positif tant sur le plan quantitatif que qualitatif




L’USFP a présenté hier le bilan réalisé par son groupe parlementaire à la Chambre des représentants durant la 9ème législature (2011-2015), et ce lors d’une conférence de presse tenue au siège du Parlement sous la présidence du  Premier secrétaire du parti et président du Groupe socialiste, Driss Lachguar et en présence du président de la Commission administrative nationale, Habib El Malki, des membres du Groupe socialiste et du Bureau politique.
« Nous voulons instituer une tradition. Nous avons été élus par le peuple et nous devons lui rendre des comptes à l’heure de briguer ses voix», a affirmé d’entrée le président du Groupe socialiste. Pour lui, la démocratie exige que les partis politiques présentent leur bilan à la fin de chaque année législative pour que les citoyens puissent faire le leur en connaissance de cause et en se basant sur des bilans chiffrés et détaillés et non sur des slogans creux. C’est pour cette raison que le Groupe socialiste a  publié son bilan sous forme d’un livre assorti de statistiques, de tableaux et de CD comprenant toutes les informations relatives aux projets de loi présentés par les membres du Groupe et les questions qu’il a posées durant cette législature.
Driss Lachguar a souligné, par la suite, que le bilan du Groupe socialiste à la Chambre des représentants est positif, que ce soit au niveau du contrôle de l’action du gouvernement  ou au niveau de la production législative, et ce en dépit du comportement hostile de l’Exécutif à l’endroit de l’institution parlementaire et des groupes parlementaires de l’opposition y compris le Groupe socialiste.
Au niveau du contrôle de l’action gouvernementale, le Groupe socialiste a  largement devancé les autres groupes parlementaires en termes de nombre de questions orales et écrites ou celles concernant la politique générale du gouvernement, a-t-il affirmé en déplorant, néanmoins,  que le gouvernement Benkirane n’ait pas assumé ses responsabilités constitutionnelles et n’ait pas daigné répondre à 34,9 % des questions écrites et à 77,7 % des questions  orales posées.
Concernant la production législative, le Groupe socialiste a également devancé de loin les autres groupes parlementaires. Ainsi, ses députés ont présenté 51 projets de loi et 3758 amendements.  Et comme à l’accoutumée, vu le comportement hostile du gouvernement envers le Groupe socialiste, l’Exécutif n’a accepté que 7 projets de loi sur les 51 déposés. Mais ce qui est plus grave encore, c’est que le gouvernement a présenté comme siens plusieurs projets de loi présentés par le Groupe socialiste. Il s’agit notamment du projet de loi concernant la création d’une Instance des affaires d’Etat et le projet de loi relatif à l’Agence nationale de la sécurité sociale.
Après avoir rappelé que le bilan du Groupe socialiste est positif tant sur le  plan  qualitatif que quantitatif, mais aussi en termes de qualité des projets de loi présentés et des questions posées, Driss Lachguar a appelé les étudiants et les chercheurs à faire la comparaison entre les questions écrites présentées par les membres dudit Groupe à propos de problèmes concernant la population et celles d’un groupe parlementaire qui se sont limitées à l’évocation de problèmes personnels qui n’intéressent nullement l’opinion publique.
Et même si la conférence de presse était consacrée à la présentation du bilan du Groupe socialiste à la Chambre des représentants durant les cinq dernières années, les journalistes ont saisi l’occasion pour poser plusieurs questions en rapport avec les prochaines élections législatives et les candidats du parti de la Rose à celles-ci.
Concernant la nomination par le PJD du salafiste Hamad El Kabbaj connu pour ses idées fanatiques comme tête de liste dans la circonscription de Gueliz à Marrakech, le Premier secrétaire de l’USFP a assuré que tout citoyen marocain a le droit de briguer’ les voix des électeurs et que c’est aux citoyens qu’il revient de faire le choix qu’ils veulent. Mais il a déclaré en substance : « Notre parti ne présentera que des candidats qui croient en ses valeurs, ses principes et à son programme et, par principe, nous ne pouvons interdire à un citoyen de se porter candidat juste parce qu’il défend des idées différentes des nôtres. Notre parti ne se substituera pas à l’opinion publique qui doit trancher clairement et sans ambages, car elle connait parfaitement les idées de ces gens-là. Notre rôle consiste donc à défendre notre opinion et à éclairer l’opinion publique ».
L’USFP ne fera pas figurer des salafistes sur ses listes électorales juste pour plaire à une quelconque partie étrangère, a précisé le Premier secrétaire en faisant probablement allusion à la réunion tenue récemment à Rabat et au cours de laquelle un diplomate des Etats-Unis (Kyle Spector, responsable des Affaires politiques) aurait exhorté des chefs de partis politiques marocains à présenter des salafistes aux prochaines élections législatives.
Il, a par ailleurs, affirmé que le parti de la Rose a fait enregistrer son programme électoral à la Bibliothèque nationale pour que les autres  partis politiques ne puissent pas piller le contenu du travail de longue haleine mené par les militants et les cadres du parti pour en adjoindre tout ou partie  à leurs programmes. Il a annoncé à ce propos que ledit programme sera rendu public prochainement lors d’une conférence de presse qui sera organisée pour en détailler toutes les mesures.
Driss Lachguar a également affirmé qu’il ne se présentera pas aux prochaines élections, étant donné que son statut de dirigeant du parti de la Rose lui impose de se réserver entièrement à la campagne électorale du parti à travers le pays au lieu de consacrer son temps à mener la campagne dans sa propre circonscription au cas où il se serait présenté aux élections à Rabat.

Mourad Tabet
Mercredi 31 Août 2016

Lu 1902 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs