Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar préside un meeting populaire à Marrakech

Au lieu de veiller à rassurer les citoyens, le chef du gouvernement s’emploie à les acculer au désespoir




Pour l’avant-dernière étape de sa tournée de soutien aux candidats du parti  aux élections locales et régionales du 4 septembre, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a présidé une rencontre à la salle couverte de Sidi Youssef Ben Ali de Marrakech en présence de milliers de militantes et de militants, venus témoigner de leur soutien inconditionnel au parti.
Une salle archicomble qui a vibré aux différents propos du Premier secrétaire, tellement les arguments choisis pour chaque point soulevé répondaient parfaitement aux attentes de l’assistance.
A l’entame de son allocution, Driss Lachguar a tenu à observer une minute de silence à la mémoire de tous les martyrs, leur rendant un vibrant hommage pour tout ce qu’ils ont fait pour le Maroc d’aujourd’hui. A ce propos, il a expliqué à l’auditoire la tenue symbolique d’une telle réunion à Marrakech en général, et à Sidi Youssef Ben Ali en particulier, déclarant que les habitants de la ville ocre ont donné tellement de leur vie, que la paix et la sécurité que nous vivons aujourd’hui ne sont que le fruit des sacrifices qu’ils avaient consentis de leur vivant.
Après ces rappels mémorables, Driss Lachguar s’est penché sur l’aberration  ou plutôt l’absurdité de certains partis qui  exhortent les citoyens à boycotter le scrutin, et ce dans le dessein d’esquiver des questions relatives à la mauvaise gestion des dossiers importants. Tout en mettant l’accent sur l’importance du vote pour la poursuite de la construction d’un Etat de droit, le Premier secrétaire de l’USFP n’a pas cessé de demander à l’actuel gouvernement d’assumer ses responsabilités quant à l’état actuel des choses, arguant que malgré des saisons agricoles bénéfiques et la chute des prix du pétrole à des niveaux incroyables, cela n’a eu aucun impact positif sur le citoyen qui voit sa situation empirer de jour en jour.
Dans le même ordre d’idées, Driss Lachguar a exprimé à l’assistance son étonnement de voir l’Exécutif maintenir les dates des campagnes électorales pendant le mois d’août, sachant que la plupart des citoyens sont en vacances et qu’il leur est difficile de les suivre comme il se doit. En dépit de  toutes ces lacunes, le Premier secrétaire a demandé aux femmes de discuter avec les membres de leurs familles des programmes électoraux, histoire de distinguer le vrai du faux et surtout de les inciter à aller voter  le jour du scrutin, à dénoncer la corruption et tous les actes qui nuisent à la société, car ce sont là des gestes citoyens qui donnent à la nation ses vraies valeurs.
Avant de terminer son intervention, Driss Lachguar a précisé que l’USFP cherche à hisser le discours politique à des niveaux honorables, incitant certains partis à donner le bon exemple et à bannir les insultes, les grossièretés et les discours stériles, invitant par la même occasion le gouvernement à donner espoir aux jeunes pour qu’ils puissent voter et jouer leurs rôles de bons citoyens.
Il est consternant, conclut le Premier secrétaire, de constater qu’au lieu de veiller à rassurer les citoyens, le chef du gouvernement s’emploie à les acculer au désespoir.

Khalil Benmouya
Jeudi 3 Septembre 2015

Lu 1117 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs