Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar appelle les Ittihadis à renforcer leur présence lors des prochaines échéances

Vème Congrès provincial de Larache




Driss Lachguar appelle les Ittihadis à renforcer leur présence lors des prochaines échéances
«La présence massive des militants aux différents Congrès provinciaux de l’USFP est la meilleure réponse aux sondages d’opinion montés de toutes pièces  et aux plumes mercenaires qui tentent de déprécier le rôle des Ittihadis au sein de la société marocaine ». C’est ce qu’a déclaré le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar,  à l’ouverture des travaux du Vème Congrès provincial de Larache tenu  dimanche dernier à Laksar Lakbir sous le thème «La moralisation de la vie politique et la valorisation des ressources de la province, clé du développement global».
Il a évoqué le rôle remarquable qu’a joué la  ville à travers ses militants et militantes, ses artistes et intellectuels aux côtés  d’éminents oulémas  à leur tête le regretté Haj Mohamed Touil, sans oublier de livrer un historique des événements de l’histoire du Maroc, et ce depuis l’indépendance jusqu’au gouvernement d’alternance consensuelle qui a sauvé le Maroc d’une véritable crise cardiaque. Et de préciser qu’à cette époque, l’USFP avait assumé toutes ses responsabilités  sans s’ingérer dans les affaires  des partis politiques et des syndicats et avait veillé à ce que son Premier ministre, Abderrahmane El Youssoufi,  représentât l’ensemble des Marocains.  
Dans ce cadre, il a tenu à rappeler les grands chantiers  qui ont été lancés de Tanger  à Oujda et du Détroit   jusqu’aux confins du pays  par ce gouvernement et ceux qui lui ont succédé, et ce pour le désenclavement géographique et économique de ces régions et l’électrification des zones rurales qui ne dépassait guère 30% avant le gouvernement d’alternance. 
Tout en soulignant que c’est grâce aux efforts et réformes entrepris par le gouvernement d’alternance que le Maroc a pu préserver la paix sociale sur laquelle pesait une menace réelle en 2010 et 2011, Driss Lachguar  a exprimé sa déception de l’expérience et du bilan du gouvernement Benkirane qui n’a pas réussi à faire intégrer l’économie marocaine aux  autres économies émergentes dans le monde. 
Le Premier secrétaire  a saisi cette occasion également pour rappeler les acquis obtenus par les fonctionnaires de l’Education nationale et mettre en garde le chef du gouvernement contre  sa tentative de porter atteinte à ces acquis, tout en lui proposant d’autres alternatives pour  sauver les Caisses de retraite, en y injectant quelque 14 ou 15 milliards de DH. 
A la fin de son intervention, Driss Lachguar a appelé les militantes et militants de l’USFP à  renforcer leur présence lors des prochaines échéances et à considérer le mandat du gouvernement actuel comme une vacance du pouvoir.
 

L.B
Mercredi 1 Octobre 2014

Lu 694 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs