Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : Une étape nouvelle et évoluée pour la confirmation de la souveraineté marocaine sur nos provinces sahariennes




Driss Lachguar : Une étape nouvelle et évoluée pour la confirmation de la souveraineté marocaine sur nos provinces sahariennes
“Le 28ème Sommet de l’Union africaine constitue sans aucun doute un Sommet historique. Non seulement parce qu’il a résolu, dans le cadre de son ordre du jour, un point se rapportant au retour d’un pays africain à cette organisation, mais parce que cela revêt une plus forte signification puisqu’il a dépassé la problématique procédurale relative aux conditions juridiques permettant d’accéder au statut de membre pour constituer un évènement politique notoire.
Le fait que le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, ainsi que le président de l’Etat palestinien se joignent à la plupart des dirigeants des Etats africains à l’occasion de la réception offerte par Sa Majesté le Roi signifie que le Maroc se trouve au cœur de la légitimité internationale et qu’il soutient à travers le symbole que représente la Palestine la lutte des peuples authentiques pour leur libération et leur indépendance.
Le fait que pas moins de 42 Etats saluent le retour du Maroc au sein de sa famille africaine institutionnelle après une absence qui a duré plus de trente ans est à entendre dans le sens du retour de l’un des grands fondateurs de l’Union africaine, à l’ère de la lutte authentique pour se libérer du joug de la colonisation, ce qui a été soigneusement relayé par journaux et médias de renom international. L’élection  également d’un nouveau pouvoir exécutif  de cette institution signifie que l’influence politique de l’axe algéro-sud- africain  commence à  régresser. L’incapacité de cet axe à mobiliser les pays africains en vue de  voter contre le Maroc indique fortement la fin du leadership de l’Afrique du Sud.  Il est à noter que le Président guinéen, Alpha Condé,  qui a été élu lors de ce Sommet à la tête de l’Union africaine, est un camarade  au sein de l’International socialiste. L’USFP a, par ailleurs,  adhéré  à une campagne de solidarité en sa faveur dans le cadre de cette institution pour qu’il retrouve la liberté, à la fin des années 1990.  L’occasion nous est donnée aujourd’hui de le féliciter pour la confiance qui lui a été accordée par  le Sommet africain.
  Le retour du Maroc à l’Union africaine  constitue par  ailleurs  le passage à une nouvelle  étape dans le conflit artificiel autour de la marocanité du Sahara, une étape nouvelle  et évoluée  pour la confirmation depuis l’UA de la souveraineté marocaine sur nos provinces sahariennes.         
La plus grande signification de cet évènement notoire est l’implication personnelle de S.M le Roi Mohammed VI quant à sa conception et à sa bonne gestion. Je pense que sans cette adhésion personnelle de Sa Majesté, l’évènement n’aurait pu prendre toute cette ampleur et connaître ce succès éclatant. A cet effet, nous à l’Union socialiste des forces populaires, nous ne pouvons qu’exprimer notre reconnaissance et notre fierté à S.M le Roi, et réitérer notre confirmation qu’en tant que parti politique de poids, nous redoublerons nos efforts en vue de renforcer ce processus stratégique et de nous orienter davantage vers l’action africaine commune avec les partis socialistes et progressistes du continent africain.
Dans ce cadre, aujourd’hui, nous sommes en train d’envoyer des messages de remerciements à de nombreux dirigeants socialistes africains qui avaient soutenu le retour du Maroc à l’UA. Dans le même ordre, nous apportons les dernières retouches avant le Forum des socialistes africains à Rabat. Et à la veille de l’entame des travaux du Sommet de l’UA à Addis-Abeba, le représentant de l’USFP était présent à une réunion importante du groupe de contact africain tenue à Dakar pour se concerter sur les dispositions du prochain Congrès de l’Internationale socialiste et sur les moyens de renforcer la place de l’Afrique au sein de cette organisation internationale.”

Mercredi 1 Février 2017

Lu 868 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs