Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : Nous n’accepterons aucune tractation de coulisses pour la répartition des sièges électoraux

Vème congrès provincial de Meknès




Driss Lachguar : Nous n’accepterons aucune tractation de coulisses pour  la répartition des sièges électoraux
«La convergence entre les intérêts des autorités  et le pouvoir de l’argent a sous-tendu nombre de crises à Meknès  dont celle de Sidi Bouzekri ».  C’est ce qu’a déclaré le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, à l’ouverture  du Vème congrès provincial de Meknès  tenu vendredi à la Salle des congrès du palais municipal de la ville ismaïlienne.  
La séance d’ouverture de ces assises qui ont eu pour  thème « Nouveau pacte pour la moralisation de l’action politique, la concrétisation d’un développement provincial global et pour rendre justice à la ville de Meknès» a été marquée par un acte fort et symbolique de la part du Premier secrétaire qui a dévoilé la stèle commémorative dédiée à la mémoire des militantes et militants de l’USFP  qui  se sont sacrifiés corps et âme pour défendre la Nation et  les valeurs de liberté et de démocratie.
Tout en rappelant  que l’USFP a célébré le 29 octobre dernier la Journée de la fidélité à ses martyrs à Casablanca,  Driss Lachguar a indiqué que c’est au tour de la ville  de Khénifra à laquelle justice n’a pas encore été rendue d’être honorée vu les sacrifices énormes que ses militants ont consentis.
La célébration de cet événement  a pour objectif,  a-t-il précisé, de se remémorer et de rendre hommage  aux martyrs ittihadis de toute la région qui  méritent amplement reconnaissance et fidélité. 
Par ailleurs, Driss Lachguar a saisi cette occasion pour rappeler à  l’assistance  la conjoncture  durant laquelle l’USFP avait accepté en 1998 l’appel de la Nation  et assumé la responsabilité  de mener  le  gouvernement d’alternance non seulement pour gérer la chose publique,  mais également pour  sauver le Maroc d'une crise cardiaque qui allait lui être fatale. 
Il n’a pas manqué non plus de relever l’exception marocaine qui s’est manifestée durant le  Printemps arabe et d’affirmer que  c’est grâce à l’USFP et à sa bonne gestion des affaires publiques  durant cette période des plus difficiles dans l’histoire du pays  que   le Maroc  a pu se mettre à l’abri des soulèvements qui avaient secoué plusieurs pays arabes.
Tout en indiquant  que l’une des caractéristiques de la forte résilience du Maroc, tient au fait qu’il ait connu, durant des décennies, une dynamique politique permanente dans le cadre du multipartisme, le Premier secrétaire a tenu à préciser que  ce que vit actuellement  le peuple marocain est le résultat  des sacrifices des martyrs ittihadis à la mémoire desquels une stèle commémorative a été érigée au siège central du parti à Rabat.
Depuis 1992, Meknès a été victime de la politique de prévarication, de corruption et de paupérisation des masses initiées par les autorités qui se sont succédé à la tête de la ville et qui ne défendaient que leurs propres intérêts, a tenu à souligner Driss Lachguar avant d’ajouter que ces mêmes  autorités persistent à porter atteinte aux droits des citoyens, et des habitants du quartier de Sidi Bouzekri  qui courent le risque de devenir des SDF. 
Aujourd’hui, le Maroc vit de graves régressions qui n’épargnent aucun secteur. A preuve, les dates des prochaines échéances électorales n’auraient pu être fixées n’était-ce la question orale posée par le Groupe socialiste au Parlement, a-t-il annoncé. Pourtant, a-t-il indiqué, le Maroc avait connu une normalisation avec la fixation du calendrier des échéances électorales, entamée depuis le gouvernement de l’Alternance et suivie par les Exécutifs qui se sont succédé depuis lors. 
Il est temps de faire face à cette absurdité et nous  ne ménagerons aucun effort pour défendre les intérêts de la Nation, de même que nous n’accepterons nullement le principe des tractations de coulisses dans la répartition des sièges mis en lice lors de ces élections, a-t-il conclu. 
 

Larbi Bouhamida
Jeudi 26 Juin 2014

Lu 917 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs