Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement a mis gravement en cause un pays ami avec qui le Maroc entretient d’excellentes relations

Sous la Coupole, Khalfi insulte le Mexique




Driss Lachguar : Le ministre de la Communication et  porte-parole du gouvernement a mis gravement en cause un  pays ami avec qui le Maroc entretient d’excellentes relations
«C’est une affaire d’Etat. Nous sommes au bord de l’incident diplomatique. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement a mis gravement en cause un pays ami, le Mexique et avec qui le Maroc entretient d’excellentes relations. Ce qui s’est passé mardi à la Chambre des représentants est d’une extrême gravité. » Le Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, Driss Lachguar, n’a pas suffisamment de mots pour exprimer son indignation.  A la séance des questions orales de la Chambre, mardi 3 juin, Mustafa Khalfi, ministre de la Communication, a été interrogé par la députée socialiste Hasna Abouzaid  sur la tentative de mainmise du gouvernement Benkirane sur les médias audiovisuels publics. « Voulez-vous faire du Maroc un Afghanistan ? », lui demandera cette parlementaire de l’opposition.  « Voulez-vous que le Maroc devienne le bordel du Mexique ? », rétorquera sans coup férir le ministre islamiste. 
Pour Driss Lachguar, cette réponse du porte-parole du gouvernement s’inscrit dans la droite ligne d’un gouvernement qui refuse l’interpellation et le contrôle constitutionnel.  Une telle réponse, estime le leader ittihadi, traduit le refus de la démocratie par ceux aux commandes du pouvoir.  « La réponse de M. Khalfi dépasse le cadre d’une réponse gouvernementale à un député de l’opposition. C’est tout un pays souverain et ami qui est maltraité et mis en cause. Le ministre des Affaires étrangères, le RNI Salaheddine Mezouar, est interpellé par les propos tenus par son collègue. Et le chef du gouvernement est profondément responsable de ce dérapage dont on ne connaît pas encore les conséquences. Constitutionnellement, M. Benkirane est responsable de la politique générale de l’Exécutif et de ce que font ou disent ses ministres », fait valoir le patron des socialistes marocains.
 
Vers une réunion urgente de la commission 
parlementaire des AE
 
Ce mercredi 4 juin, l’affaire n’en finit pas de prendre des proportions de plus en plus grandes. Selon nos informations, le Parti authenticité et modernité qui préside la commission parlementaire des affaires étrangères compte demander sa réunion urgente. « Pas question de laisser passer de tels propos qui peuvent nous coûter cher sur le plan diplomatique », déclare ce membre fondateur du PAM.
Dans les couloirs du ministère des Affaires étrangères, la préoccupation est palpable. « On n’avait vraiment pas besoin d’une telle  phrase prononcée par un  ministre qui est de plus porte-parole du gouvernement. Sait-il seulement que Mohamed Abdelaziz, le président de la pseudo-RASD, est en tournée en Amérique latine ? », s’interroge ce haut cadre des A.E.
Reste enfin l’anecdote qui prête plus à faire pleurer que sourire. 2M, la meilleure ennemie de Mustafa Khalfi, ne diffuse aucune série mexicaine. « En fait, nous diffusons trois séries turques, une série indienne et une série brésilienne », précise une source proche de la télévision casablancaise. Conclusion, soit le ministre de la Communication est mal informé, soit il se garde bien de mettre en cause un pays comme la Turquie dirigé lui aussi  par le …PJD. 


Narjis Rerhaye
Jeudi 5 Juin 2014

Lu 2489 fois


1.Posté par Khalid le 05/06/2014 13:43
Le ministre de la "com" en est encore à apprendre son métier. Mais ses 'cours' c'est le Maroc tout entier qui risque de les payer. Il est par ailleurs intéressant de remarquer que souvent pour qualifier des situations qui déplaisent, certains milieux ou courants de 'pensée' recourent à une terminologie relevant de la chose sexuelle, étant entendu que la chose sexuelle est déjà classée comme souillée. Cette outrance langagière cache mal des prétentions de modération. On n'a pas encore entendu de tels qualificatifs concernant par exemple des pays situés beaucoup plus à l'est, dont les ressortissants ne se gênent pas pour véritablement souiller le pays...

2.Posté par home le 05/06/2014 20:25
c'est la réponse qui convient à la dame abouzaid puisqu'elle voit dans l'ordre le désordre, il est de son droit de polémiquer, mais n'est aucunement de son droit de faire avaler au marocain toutes les dragées de ces chaines, une certaine chaine meuble ses programmes par des films qui traitent les maux mexicains, turques, indous ( sans oublier le temps passé dans la publicité sans lassitude ) cette chaine cherche à tout prix que le marocain vit les tragédies mexicaines, turques, indous, au lieux de défendre la consommateur, la dame abouzaid épaulée par un autre compère et font des déclarations de Mr. le ministre de la communication sans vergogne une affaire d'état, car ils ne trouvent rien à se mettre sous les dents pour le moment..................................................

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs