Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : Le Maroc profond est négativement impacté par les politiques gouvernementales

IIIème Congrès provincial de Boulemane-Missour




Driss Lachguar : Le Maroc profond est négativement impacté par  les politiques gouvernementales
«Le Maroc profond est le plus touché négativement par les politiques défaillantes du gouvernement. Cette région est celle qui en pâtira donc du suivisme des institutions financières internationales dont l’Exécutif fait montre actuellement». 
C’est ce qu’a déclaré samedi le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, à l’ouverture du  3ème Congrès provincial de Boulemane-Missour tenu sous le thème «Mettre un terme à la marginalisation des provinces est tributaire d’une politique centrale juste, régionale et équitable». 
Dans son discours improvisé et spontané, il a tenu à rappeler l’histoire militante de l’USFP dans cette région notamment à Missour. Pour lui, c’était l’occasion d’évoquer  les énormes efforts consentis par les militants ittihadis intègres qui sont parvenus à transformer cette petite ville en ce qu’elle est actuellement lorsqu’ils étaient aux commandes de cette ville. 
Le dossier  relatif aux carrières du Ghassoul et aux terres des Soulaliyate  fait partie désormais des affaires  adoptées par l’USFP, a fait savoir le Premier secrétaire du parti. L’USFP soutient toute réforme rationnelle, progressive et réfléchie qui n’impactera pas les familles aux revenus modestes.
Pour parvenir à une solution au dossier de ces terres afin que les hommes et les femmes bénéficient des mêmes droits quant à l’exploitation ou la cession de ces terres collectives réservées aux seuls hommes, le gouvernement est appelé à procéder à une réforme globale et à ouvrir un dialogue national sur la problématique.   
Dans ce cadre, Driss Lachguar a appelé l’Exécutif à accorder un soutien total aux secteurs agricole et immobilier en vue de développer  cette province qui continue à souffrir de marginalisation et d’exclusion. 
Il a saisi cette occasion pour louer les efforts déployés par les élus ittihadis  à l’époque où ils géraient la chose locale, tout en appelant les acteurs et les militants de la région à se mobiliser  en vue de relever les défis du développement et contribuer à la réorganisation du parti.
Enfin, selon le Premier secrétaire du parti, remporter les prochaines échéances dépend de la symbiose avec les masses populaires et d’une politique de proximité, sans oublier de soutenir les manifestations de protestation.
Il a également souligné la nécessité, au niveau de l’USFP, de conquérir des positions avancées lors des prochaines élections, car le parti est doté d’une vision sociétale claire, ce qui requiert l’adhésion totale pour faire réussir ces prochaines étapes.  
 

Larbi Bouhamida
Mardi 11 Mars 2014

Lu 1136 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs