Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : L’USFP présentera 10 propositions de loi sur l’immigration lors de la prochaine session parlementaire

Les déclarations déplacées du chef du gouvernement portent atteinte à l’image du Maroc Contrairement aux allégations de Benkirane, la stabilité est le fruit des sacrifices du peuple marocain




Driss Lachguar : L’USFP présentera 10 propositions de loi sur l’immigration lors de la prochaine session parlementaire
L’USFP proposera 10 lois sur l’immigration lors de la prochaine session du Parlement, et ce  en concertation avec tous les intervenants du secteur, a déclaré le Premier secrétaire  Driss Lachguar.
C’est ce qu’il a révélé lors de la journée d’étude sur l’immigration organisée par les deux Groupes socialistes au Parlement, lundi à la Chambre des représentants et placée sous le thème « Pour une citoyenneté pleine et entière ».
Le Premier secrétaire a, en outre, appelé les Ittihadis résidant à l’étranger et les associations des Marocains du monde à coordonner leurs actions en vue de faire pression sur le gouvernement afin que ces lois en faveur de la communauté marocaine installée à l’étranger soient adoptées.
Il a également exhorté le chef du gouvernement à assumer pleinement ses responsabilités. Et si entraves à son action il y a, il est tenu d’en discuter au sein des institutions et non lors de meetings organisés aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’étranger.
Lachguar a, en outre, mis en lumière la confusion qui règne au sein de l’Exécutif en rappelant que personne ne sait qui est le vrai responsable chargé de résoudre les problèmes de l’immigration, alors que « nous vivons dans un pays des institutions », a-t-il tranché.
Plusieurs engagements ont été avancés dans le domaine de l’immigration, mais aucun ne s’est concrétisé. Pire, le chef du gouvernement déclare n’avoir aucune réponse pour les questions migratoires notamment celles concernant la représentation des MRE au sein du Parlement, alors qu’il dispose de 90 % du pouvoir exécutif, outre qu’il a la responsabilité de superviser les élections et de préparer les textes réglementaires y compris les lois électorales.
Pour le Premier secrétaire, ce langage incongru de Benkirane n’a qu’une signification : son désengagement de ses responsabilités. 
Driss Lachguar a, dans ce sens, critiqué  vivement les déclarations de celui-ci faites lors d’un voyage officiel en Amérique, selon lesquelles c’est le Roi qui gouverne, alors que le chef du gouvernement détient un pouvoir élargi en vertu de la réforme constitutionnelle de 2011. Ces déclarations  portent, selon Lachguar, atteinte à l’image du pays.
Le Premier secrétaire a, par ailleurs, affirmé que 3.800.000 MRE sont recensés officiellement, alors que plus de cinq millions d’autres ne le sont pas. 
Il a promis aux participants à cette journée d’étude que l’USFP, en collaboration avec son allié, le PI, présentera des propositions concernant les problématiques de l’immigration. Dans ce sens, il a appelé certains partis de la majorité à appuyer cette initiative.
Par ailleurs, Driss Lachguar a mis en exergue le fait que la stabilité du pays est le fruit des sacrifices du peuple marocain et du consensus entre la monarchie et les partis nationalistes contrairement aux allégations de Benkirane.
Le Premier secrétaire a également rappelé le rôle important du gouvernement de l’Alternance (1998-2002) dans le renforcement de la stabilité du pays. Ce gouvernement, présidé à l’époque par Abderrahman El Youssoufi, alors Premier secrétaire de l’USFP, avait sauvé le Maroc de la crise cardiaque, conforté la réconciliation et initié plusieurs réformes qui ont permis au Maroc de redorer son image. 
L’USFP avait également joué, selon Driss Lachguar, un rôle important en défendant ces réformes au sein de l’Internationale socialiste. Il avait convaincu les partis socialistes sceptiques quant au bien-fondé des progrès initiés au Maroc et des réformes démocratiques introduites par le gouvernement de l’Alternance. 

M.T
Mercredi 13 Août 2014

Lu 812 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs