Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : L’USFP exige que les concertations sur les échéances électorales soient sérieuses, sinon il les boycotterait

Intervenant lors du VIIIème Congrès de la Chabiba, le Premier secrétaire salue la réforme du champ religieux et l’interdiction de toute activité politique ou syndicale dans les mosquées




Driss Lachguar : L’USFP exige que les concertations sur les échéances électorales soient sérieuses, sinon il les boycotterait
Dans une grande liesse militante, la Chabiba ittihadia a tenu en fin de semaine dernière son VIIIème  Congrès  national sous le thème « Engagement permanent avec la jeunesse contre le despotisme et la réaction».
En dépit de la chaleur et du jeûne, la salle des réunions du Complexe Moulay Rachid de Bouznika qui a abrité les travaux du Congrès, était archicomble lors de la séance d’ouverture marquée par la présence du Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, celle de plusieurs membres du Bureau politique et des membres de la Commission nationale administrative ainsi que de personnalités politiques et syndicales.
 Le rôle de la Chabiba est plus important qu’on ne le pense. Elle a joué un rôle primordial non pas depuis son premier Congrès tenu en 1975, mais depuis les années de lutte contre le colonialisme, a déclaré Driss Lachguar dans un discours prononcé à l’ouverture des travaux. Il a rappelé dans ce sens le rôle des jeunes résistants qui ont sacrifié leurs vies pour l’indépendance du pays tels que Mohamed Zerktouni, Allal Benabdallah et bien d’autres. La Chabiba ittihadia est la continuité de la lutte de tous ces résistants et aussi de tous les jeunes qui sont morts le 23 mars 1965 en défendant leur droit à l’éducation.
Le Premier secrétaire de l’USFP a également rappelé le rôle important joué par la Chabiba ittihadia dans le mouvement estudiantin notamment au sein de l’Union nationale des étudiants du Maroc (UNEM). Elle avait même assumé une responsabilité historique d’importance au moment où le parti de la Rose faisait  l’objet d’une répression farouche durant les années de plomb. En bref, la Chabiba ittihadia, selon Driss Lachguar, a pris part à toutes les luttes menées par l’USFP et à sa stratégie de lutte démocratique initiée par le Congrès extraordinaire tenu en décembre 1975.
«Vous faisiez exception dans l’histoire de la jeunesse marocaine et vous la faites encore», a souligné le Premier secrétaire. Car de toutes les organisations de jeunesse au Maroc, c’est la seule Chabiba qui a limité à 30 ans l’âge maximal d’appartenance à elle. De cette manière, selon Driss Lachguar, elle ouvre la voie aux jeunes pour assumer des responsabilités au sein du parti. 
Dans ce sens, Driss Lachguar a également souligné que le VIIIème Congrès constitue une étape cruciale dans l’histoire de la Chabiba ittihadia.
Selon le Premier secrétaire, elle est appelée à permettre au parti de s’ancrer davantage au sein de la jeunesse marocaine. Cela passe par sa forte présence dans tous les secteurs (quartiers, maisons de jeunes, société civile,  écoles et universités). 
La jeunesse du parti est appelée également à prendre part à la lutte pour la préservation des acquis de la Constitution adoptée en 2011. Acquis auxquels l’actuel gouvernement ne cesse de porter atteinte depuis son investiture en 2012. Ces acquis, a rappelé Driss Lachguar, sont le fruit de la lutte du peuple marocain avec, en premier lieu, les forces progressistes et modernistes qui œuvrent  en vue d’édifier un Etat de droit, de démocratie, de pleine citoyenneté, et d’un Maroc de justice sociale.
L’allocution du Premier secrétaire de l’USFP a passé en revue plusieurs questions politiques. Dans ce sens, il a salué les efforts déployés par la Commanderie des croyants pour la réforme du champ religieux via  notamment les quatre Dahirs qui ont été promulgués fin juin dernier et qui portent sur le programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées, la création d’un prix Mohammed VI de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées, la création de l’Institut Mohammed VI de formation d’imams, de morchidines et de morchidates, l’organisation du rôle des préposés religieux. «Ce sont des acquis», a-t-il souligné. Car ces Dahirs mettent fin à la confusion et à la duperie en empêchant les préposés religieux de s’adonner à toute activité à caractère politique ou syndical dans les mosquées « qui sont des maisons de Dieu», a-t-il martelé. Et d’ajouter qu’il y a des gens qui «utilisent les mosquées et les prêches de vendredi pour chercher des clients». La réforme du champ religieux a pour but d’immuniser le pays et de lui épargner le chaos qui règne actuellement dans plusieurs pays arabes tels que la Syrie, l’Irak, le Yémen, la Libye… Il a par ailleurs fustigé le PJD sans pour autant le nommer et bien sûr son bras idéologique, le MUR, de vouloir entraîner le Maroc dans cette même voie de confusion et de chaos par leurs politiques irresponsables.
Driss Lachguar a fustigé également le gouvernement Benkirane qui a gelé tous les chantiers de réforme. «Même concernant les prochaines échéances électorales, le gouvernement n’avait pas l’intention d’ouvrir de débat sur ce chantier n’eût été l’initiative prise par notre parti au Parlement», a-t-il souligné.
Il a, par ailleurs, mis les points sur les «i» en exigeant  que les concertations sur les prochaines élections soient «sérieuses et raisonnables et ouvrent la voie à une nouvelle étape», sinon le parti les boycotterait.
A noter que la séance d’ouverture de ce Congrès a été marquée par l’allocution du Bureau national sortant dont lecture a été donnée par Karim Chafik qui a mis en exergue le rôle politique important de la Chabiba ittihadia dans les luttes du Mouvement du 20 Février, et pour la défense de la cause nationale dans les forums internationaux. 
Les travaux du Congrès devaient prendre fin hier après l’adoption de tous les projets de rapports, la déclaration finale ainsi que l’élection du nouveau comité central. 

Mourad Tabet
Lundi 7 Juillet 2014

Lu 924 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs