Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : L’USFP accueillera le Forum des socialistes africains




Même si la session ordinaire de la Commission administrative et du Conseil national de l’USFP  a été consacrée au 10ème Congrès du parti qui se tiendra en mai prochain, les discours du Premier secrétaire de l’USFP et des membres de ces deux instances ont évoqué nombre d’évènements ayant marqué la scène politique marocaine.
A commencer par le retour triomphal du Maroc à l’Union africaine après plus de 30 ans d’absence. Le Sommet d’Addis-Abeba « est sans conteste un Sommet historique », a tenu à préciser Driss Lachguar dans son discours, tout en saluant la présence personnelle de S.M le Roi Mohammed VI à ce sommet et qui a été « l’artisan de cet exploit et de la   bonne gestion du retour du Maroc à l’UA ».
Le Premier secrétaire a mis au point que le retour du Maroc à sa famille institutionnelle atteste du début de la fin de l’axe Algérie-Afrique du Sud, tout en rappelant les efforts que le parti de la Rose ne cesse de déployer pour défendre les intérêts du Royaume. 
En ce sens, il a rappelé qu’à la veille du Sommet d’Addis-Abeba, un représentant de l’USFP était présent lors d’une réunion importante du Comité Afrique tenue à Dakar pour débattre des préparatifs du prochain congrès de l’IS et des moyens de renforcer la place de l’Afrique dans cette organisation internationale. 
Driss Lachguar a, par ailleurs, révélé que l’USFP accueillera à Rabat le Forum des socialistes africains. 
Un autre sujet qui a été débattu lors de cette session est celui concernant les consultations pour la formation du gouvernement. 
« Notre préoccupation était que notre parti soit un élément d’équilibre dans le débat surgi sur la forme du gouvernement et les composantes de la majorité et autres questions qui ont été soulevées dans ce sens », a souligné le Premier secrétaire de l’USFP, tout en affirmant que les décisions prises par la direction du parti dans le cadre des consultations l’ont été en conformité avec l’histoire du parti de la Rose qui a toujours tenu à l’indépendance de ses décisions, au traitement d’égal à égal et au respect des autres parties.
Le Premier secrétaire de l’USFP a, en outre, défendu l’élection de Habib El Malki à la présidence de la Chambre des représentants. « Elle était le fruit d’une décision partisane, prise en fonction des données politiques dont nous disposons », a-t-il tranché, affirmant qu’elle consacre l’indépendance de l’institution parlementaire et sa suprématie, et ce contrairement à ce qui se passait durant la dernière législature.  
M.T

M.T
Dimanche 5 Février 2017

Lu 922 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs