Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : Il est temps de rendre justice au secteur du commerce

Congrès des commerçants ittihadis




Driss Lachguar : Il est temps de rendre justice au secteur du commerce
«Le Congrès national du secteur des commerçants ittihadis  constitue une occasion pour mener une réflexion sur les voies  et  moyens  de renforcer le rôle des Chambres professionnelles et d’en faire un interlocuteur principal ».  C’est ce qu’a déclaré le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, à l’ouverture dudit Congrès tenu vendredi au siège du Parti à Rabat avec pour thème « Le commerçant entre l’héritage du passé et la responsabilité présente et future».    « Il est temps, plus que jamais, de rendre justice à ce secteur vital et principal au sein du parti. Les commerçants ittihadis sont donc appelés aujourd’hui à mieux s’organiser et à faire preuve davantage d’efficacité à même de permettre au secteur de retrouver son aura d’antan », a-t-il tenu à souligner.
Tout en évoquant le rôle historique joué par les militants du secteur dans la constitution de l’USFP, le Premier secrétaire n’a pas manqué de rappeler le contexte  particulier dans lequel se déroule ce congrès marqué par une situation des plus difficiles au niveau social et par l’examen du projet de  loi de Finances 2015 qui accorde plus  d’avantages à la classe aisée.  Il a, par ailleurs, saisi cette occasion pour faire valoir  l’immense contribution  du secteur  et l’esprit patriotique de ses militants  à préserver la paix sociale et du coup la stabilité du pays.  Appel a été lancé, également, aux congressistes sur la nécessité de contrer toutes les pratiques qui ont fait perdre à l’USFP sa place privilégiée dont il jouit  au  sein de la société marocaine.  Pour sa part, Larbi Aït Slimane,  qui a présenté un exposé sur  les activités du secteur, a fait savoir que rien n’a été réalisé du programme gouvernemental, approuvé par la majorité, au profit des commerçants qui, bien au contraire, ont vu leurs souffrances s’accentuer. 
Et de poursuivre que les changements que connaît le secteur ne bénéficient nullement aux commerçants, car ils sont imposés  par des choix économiques capitalistes qui ne respectent pas les règles d’une concurrence loyale. 
A l’issue des travaux du Congrès, il a été décidé de la constitution d’une commission chargée de coordonner les actions entre les différentes coordinations régionales, en vue d’impulser une nouvelle dynamique  dans ce secteur. 

L.B
Mardi 4 Novembre 2014

Lu 402 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs