Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachgar, tête de liste USFP dans la circonscription de Rabat-Chellah : “On est décidé à assumer notre responsabilité”




Driss Lachgar, tête de liste USFP dans la circonscription de Rabat-Chellah : “On est décidé à assumer notre responsabilité”
Libé : Est-ce qu’il est facile de mener campagne dans la circonscription de Rabat-Chellah  qualifiée par  certains de «circonscription de la mort» ?

D.L : A vrai dire, on mène une campagne dure et pénible. On est confronté à des réseaux basés sur l’abus de pouvoir et la dépravation de l’opération électorale en exploitant le fait que 70% des électeurs dans cette circonscription appartiennent aux classes défavorisées.
Pire, dans certains quartiers, on a eu affaire à des pseudo-bandes  violentes et prêtes à agresser n’importe qui. D’ailleurs, dernièrement, l’un des membres de notre comité de soutien a été grièvement blessé au visage après une attaque à l’arme blanche lors d’une de nos sorties dans l’un de ces quartiers.  
Mais malgré ce contexte de terreur, on est bien décidé à assumer notre responsabilité.   
On concentre nos efforts sur les gens intègres qui sont conscients de l’importance de la conjoncture. Il faut souligner que les effets de la réforme constitutionnelle ont eu un impact positif sur ces électeurs et c’est vers eux qu’on compte orienter notre campagne.

Quel est votre sentiment alors que vous vous présentez dans la circonscription où vous êtes né ?

Je tiens à souligner que c’est ici que j’ai appris la politique à travers l’injustice et l’absolutisme qui ont  touché les gens de ce quartier. Pourtant, des années après, j’ai le sentiment de soulagement de voir que beaucoup de choses ont changé. Maintenant, les citoyens sont capables de s’exprimer davantage et avec courage. Ce qui veut dire que notre lutte pour la liberté et la démocratie a donné ses fruits. Il faut également noter que c’est grâce aux efforts menés par le Conseil communal dirigé par des Usfpéistes que cette circonscription a connu la mise en place des infrastructures de base qui lui manquaient.  

H.B
Mercredi 23 Novembre 2011

Lu 1081 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs