Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachgar élu à la tête de l’USFP : “L’Ittihad n’est pas fini. Nous reviendrons en force”




Driss Lachgar élu à la tête de l’USFP : “L’Ittihad n’est pas fini. Nous reviendrons en force”
Il était 19h30, lorsque le désormais ex-Premier secrétaire de l’USFP, Abdelouahed Radi, a annoncé, officiellement, le nom de son successeur à la tête du parti, Driss Lachgar.
Ce dernier le doit à son élection lors du deuxième tour qui a eu lieu dimanche à Bouznika.
Driss Lachgar a recueilli 848 des voix des congressistes tandis que son rival, Ahmed Zaïdi, a obtenu 650 voix. 97 bulletins ont été déclarés nuls.
Driss Lachgar et Ahmed Zaïdi étaient arrivés en tête du premier tour des élections qui s’est tenu dans la nuit de samedi à dimanche.
«L’USFP a prouvé qu’il est un parti démocratique, socialiste et moderniste», a affirmé Radi dans une allocution juste après l’annonce du nom du vainqueur. Pour lui, l’USFP a gagné le pari de la transparence et de la démocratie. Les listes des congressistes avaient été arrêtées en concertation avec les candidats. Le dépouillement des bulletins s’est par la suite déroulé au premier tour comme au second sous la surveillance des membres du bureau de vote et sous le regard de la presse nationale. En outre, aucun candidat n’a mis en doute les résultats des deux scrutins.
Après sa consécration, Driss Lachgar a pris la parole devant les congressistes qui entonnaient l’hymne du parti. Dans son allocution, il a salué tous les Ittihadis qui ont «gravé ce grand moment de démocratie» dans l’histoire de l’USFP et salué ceux qui lui ont accordé leur confiance ainsi qu’Abdelouahed Radi qu’il a appelé «mon frère», «mon professeur» et «mon Premier secrétaire». «Je profite de cette occasion, a-t-il dit à l’adresse de tous les congressistes qui l’ont choisi pour succéder à une personnalité forte, douée de patience et de sagesse, notre frère Abdelouahed Radi». Et d’ajouter : «Les mots ne peuvent traduire tous les sentiments de respect et de considération envers Radi vu ce qu’il a donné au parti quand celui-ci passait par une situation difficile».
Driss Lachgar a tenu par la suite à adresser des messages aux trois autres candidats qui briguaient le poste de Premier secrétaire.
Le premier message a été adressé à Ahmed Zaïdi. Lachgar veut passer l’éponge sur la compétition électorale, car comme il a dit  «la rivalité ne signifie absolument pas l’exclusion, et la compétition ne mène pas à la discorde. Notre marche, mon frère, se poursuit au service de notre glorieux parti».
Pour Driss Lachgar, Habib El Malki «était le précurseur et l’artisan de l’ouverture et de la transparence dans la préparation de ce moment», et il a loué ses qualités dont il a fait montre durant la campagne électorale.
Le troisième message a été adressé à Fathallah Oualalou qui fut  son professeur d’économie politique à l’université. «Il restera un frère et on s’inspirera toujours de ses opinions pertinentes», a-t-il affirmé.
Dans son discours, il a également réitéré les objectifs qu’il compte réaliser durant son mandat à la tête du parti et qu’il a d’ailleurs explicités dans son programme électoral. Il s’agit notamment de la renaissance du parti, de la réforme politique et du développement organisationnel de l’outil partisan. «D’aucuns prétendent que l’USFP est fini. Mais nous leur disons que nous allons revenir en force».
Le Congrès a, par ailleurs, approuvé à la majorité absolue durant la nuit de dimanche à lundi la déclaration finale. Cependant, l’élection de la Commission administrative qui se compose de 300 membres et qui devait se dérouler par vote électronique, a été reportée à une date ultérieure, pour des raisons purement techniques.

Mourad Tabet
Mardi 18 Décembre 2012

Lu 625 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs