Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachgar devant le Congrès de la Jeunesse Ittihadia à Nador

“La région du Rif a donné des leçons de sacrifice et a servi de modèle à l’échelon international”




Driss Lachgar devant le Congrès de la Jeunesse Ittihadia à Nador
«La région du Rif a donné des leçons de sacrifice et a servi de modèle  à l’échelon international  et le Maroc ne saurait être dirigé par un gouvernement boiteux. » C’est ce qu’a déclaré samedi, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, à l’ouverture du Congrès régional de la Jeunesse Ittihadie de la Région de l’Oriental tenu à Nador sous le thème « Pour une Jeunesse ittihadie fidèle à ses martyrs, capable de réagir, influencer et prendre l’initiative ».  
Tout en soulignant que la région de l’Oriental devait bénéficier davantage d’intérêt de par sa situation géographique, il a  tenu à indiquer que l’Oriental est, par excellence, une région des militants qui ont consenti d’énormes sacrifices pour la démocratie et la justice sociale et ont fait face aux années de plomb afin d’accéder , aujourd’hui,  à la démocratie naissante que connaît le Maroc.
En évoquant le  bilan négatif du gouvernement Benkirane, Driss Lachgar a appelé les jeunes de la Chabiba Ittihadia et les mouvements estudiantins à manifester pour la mise en œuvre des dispositions de la Constitution concernant les grands chantiers notamment la régionalisation élargie et la constitutionnalisation de l’amazighité.
Dans ce cadre, il a accusé directement le gouvernement de porter atteinte aux acquis et droits réalisés par le Maroc grâce aux luttes du Mouvement du 20 février et aux grands sacrifices de la part des militants qui ont mené le pays vers une nouvelle étape donnant lieu à une nouvelle Constitution et à plusieurs réformes politiques.
Il a saisi cette occasion pour demander aussi aux jeunes de la Chabiba de la région et aux étudiants du Mouvement amazigh de faire de la modernité une pratique quotidienne dans les universités et de s’ouvrir sur tous les modernistes et s’orienter vers l’avenir pour faire face à la tentative de domination  de la pensée obscurantiste  qui réprime les libertés.Par ailleurs, Driss Lachgar a pointé du doigt le gouvernement qui se contente de gérer les affaires courantes et prend également des décisions unilatérales et impopulaires dont la mise en application, en début de ce mois, du système d’indexation qui a entraîné la hausse des prix des carburants.  Et de préciser que les effets de cette hausse qui survient après celle du lait commencent à se faire sentir sur les prix de certains produits de première nécessité et du coup sur le panier de la ménagère.
Tout en abordant devant l’assistance  cette situation d’absurdité et d’attentisme dans laquelle vit actuellement le pays, Driss Lachgar  s’est demandé si le pays peut rester aussi longtemps sans gouvernement alors qu’il est  à la veille de la session parlementaire de l’automne.
Par ailleurs, le Premier secrétaire avait présidé la réunion des secrétaires régionaux et provinciaux tenue vendredi  au siège du parti à Rabat. Lors de cette rencontre consacrée à la rentrée politique et sociale et aux échéances organisationnelles, Driss Lachgar s’est adressé aux ennemis du pays, en ces termes sans ambages: « Personne ne peut surenchérir sur l’USFP, car les positions du parti concernant notre cause nationale sont  connues par l’ensemble du peuple marocain et sont inscrites dans l’Histoire. Ce que  ces ennemis ignorent, c’est que dans le cadre de la politique parallèle, l’USFP déploie d’énormes efforts et qu’il a payé, par le passé,  le prix cher  pour sa position politique concernant le référendum dans les provinces du Sud».

Driss Lachgar devant le Congrès de la Jeunesse Ittihadia à Nador

L.B
Mardi 24 Septembre 2013

Lu 709 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs