Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachgar à Sidi Bennour : “Les droits des citoyens sont au-dessus de tout”




La campagne d’explication et de vulgarisation des dispositions du nouveau projet de Constitution qui sera soumis le 1er juillet 2011 au référendum populaire, menée par l’Union socialiste des forces populaires, a démarré le 23 courant dans la région des Doukkala-Abda, plus précisément à Zemamra, relevant de la province de Sidi Bennour.
Ainsi, Driss Lachgar membre du B.P. de l’USFP, accompagné de  Jamal Rhmani, Rachida Benmassoud,  Hanane Ryhab, Fanida Ou Benaïssa, Amina Belwahidi, Latifa Ziouani et Hayat Barakate, a animé un meeting, au stade Ahmed Choukri. Il a affirmé que le projet de nouvelle Constitution a été au-delà des attentes des partis politiques.
Après avoir donné un aperçu historique du Maroc depuis son indépendance, M. Lachgar a fait un survol sur les conditions à l’origine de la promulgation des Constitutions de 1962, 70, 72, 92, et 96, pour mettre en exergue l’ambiance qui prévalait lors des débats  « en dépit des oppositions des uns et des autres, des positions des ennemis de la démocratie, du changement, nous avons toujours été unanimes quant à la cause nationale, notamment l’affaire du Sahara ». Et d’ajouter : «Nous avons dit « oui » à la Constitution de 96 puisqu’elle répondait  aux propositions de notre parti. »  
« C’est pourquoi, ajoute Driss Lachghar, que Sa Majesté le Roi, dans son discours du 9 mars dernier, a appelé tout le monde à asseoir la démocratie, moyennant l’ouverture d’un dialogue national avec toutes les organisations partisanes, syndicales et avec la société civile, en créant la Commission du suivi politique et la Commission consultative qui a reçu plus de 185 mémorandums, sans oublier que les citoyens ont mis la main à la pâte via Internet pour la constitution de la première mouture du projet de  Constitution ».
M. Lachgar n’a pas manqué de rappeler, lors de ce meeting, le danger qui guette le pays, notamment de ceux qui font des mains et des pieds pour fausser le parcours de notre pays. « Le Maroc a connu le multipartisme depuis les années 60. Le Maroc a connu des grèves et élections… C’est pour cela que le Maroc a réalisé des exploits au cours des années 70, 80 et 90 en instituant les communes, le Parlement… Nous avons connu des hauts et des bas ; mais nous avons appris ce que veut dire, ce que signifie la démocratie. », a-t-il souligné. « Aujourd’hui, avec la nouvelle Constitution, les droits des citoyens sont au-dessus de tout. « La leçon que nous devons retenir de ce  texte constitutionnel, est celle de la responsabilité : le gouvernement est responsable devant le Parlement, et le Parlement sera habilité à légiférer», a-t-il ajouté.
Hayate Barakat, membre du Secrétariat national du secteur féminin, a, quant à elle, mis en exergue, les points positifs de la nouvelle Constitution, surtout la place de la femme dans la gestion des affaires publiques en soulignant que « les partis politiques doivent s’inspirer de la nouvelle Constitution pour mieux asseoir l’égalité entre la femme et l’homme ».
      Le stade Ahmed Choukri, d’une seule voix a répété : « Le peuple dit  « oui à la Constitution ! ». Le Bureau politique de l’USFP a rassuré les citoyens de Doukkala - Abda de continuer le combat pour l’institution d’un Etat de droit pour un Maroc nouveau.

Abdelkrim MOUHOUB
Lundi 27 Juin 2011

Lu 336 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs