Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachgar : Un front national démocratique pour faire face au plan machiavélique du gouvernement




Driss Lachgar : Un front national démocratique pour faire face au plan machiavélique du gouvernement
Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a présidé mardi la cérémonie d’inauguration du nouveau siège du secrétariat régional de Témara à laquelle ont pris part également Habib El Malki, président de la Commission administrative, des membres du Bureau politique ainsi que des organes du parti à Témara.
Cette cérémonie a été marquée par l’intervention du Premier secrétaire dans laquelle il a souligné que cette province mérite des conseillers compétents qui gèrent au mieux les affaires courantes des citoyens, veillent sur leur bien-être et défendent leurs droits.  
L’ouverture du nouveau siège de Témara constitue un redémarrage des activités  de l’USFP dans cette région et un signe fort de la redynamisation des structures du parti, a-t-il tenu à préciser avant de poursuivre que toutes les villes du Maroc, à l’instar de Témara, ont été victimes des spéculateurs et des surenchères des courtiers des élections qui sont parvenus à hypothéquer leur avenir et à nuire à l’image de l’action politique.
Tout en indiquant que Témara est un modèle pour les villes qui aspirent au changement et à un avenir meilleur, Driss Lachgar a fait savoir que la population de la ville rejette  les pratiques  clientélistes et corrompues qui ont  émaillé, par le passé,  les transactions frauduleuses concernant les parcelles  de terrain et l’octroi de l’habitat  social.
Par ailleurs, il a tenu à rappeler devant l’assistance que l’USFP avait décidé, lors de son dernier Congrès, de reprendre l’initiative dans le champ politique et retrouver sa place méritoire au sein de la société, et ce à travers la participation et la contribution, sur le terrain, des citoyens et de tous les militants  intègres, en vue de défendre leurs acquis menacés depuis l’investiture du gouvernement actuel.  Renforcer l’unité du parti et surmonter les divergences, telles sont des conditions incontournables à même de garantir la force de l’USFP pour qu’il reprenne l’initiative politique.
S’agissant de la confusion qui caractérise la politique du gouvernement actuel et ses décisions antisociales, Driss Lachgar a souligné qu’elle est en contradiction totale avec le bilan du gouvernement El Youssoufi. Dans ce cadre, il a mis en garde le gouvernement contre les répercussions sociales de sa politique et de sa gestion des affaires du pays et qui pourraient hypothéquer l’avenir des générations futures. Pour  faire face à cette situation, Driss Lachgar a fait savoir que l’USFP  œuvre pour la constitution d’un front national démocratique à même d’avorter le plan machiavélique du gouvernement qui vise à porter atteinte aux acquis des citoyens pour lesquels ils ont consenti d’énormes sacrifices.

Libé
Vendredi 20 Septembre 2013

Lu 544 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs