Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachgar : L’USFP ne peut se contenter d’une opposition institutionnelle Notre opposition sera également sociétale


Notre opposition sera également sociétale



 Driss Lachgar :  L’USFP ne peut se contenter d’une opposition institutionnelle Notre opposition sera également sociétale
Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, a mis en lumière ses idées, son projet politique et ses opinions concernant les sujets d’actualité, lors de l’émission “90 minutes pour convaincre” diffusée avant-hier sur  “Medi1 TV”.
Driss Lachgar a voulu, d’entrée de jeu, dissiper tout amalgame en  affirmant : “Je suis le Premier secrétaire de tous les Ittihadis” en précisant que ni Habib El Malki, ni Fathallah Oualalou, ni Ahmed Zaidi n’ont contesté son élection à la tête du parti. Certes, quelques personnes ont triché au cours des élections de la Commission administrative, mais cela ne remet pas en cause l’opération dans sa globalité.
Il a écarté l’idée de quelque ressemblance que d’aucuns tentent d’établir entre lui et Hamid Chabat qui a été “démocratiquement” élu, selon lui, à la tête du Parti de l’Istiqlal, car l’un et l’autre ont eu des parcours différents. Driss  Lachgar qui a milité dès sa jeunesse au sein du mouvement estudiantin, a exercé le métier d’avocat et gravi tous les échelons au sein du parti avant d’être élu Premier secrétaire, alors que Hamid Chabat a plutôt milité dans le champ syndical.
Le Premier secrétaire de l’USFP a dissipé un autre malentendu concernant l’indépendance de l’action politique par rapport au pouvoir. Selon lui, les dispositions de la nouvelle Constitution sont claires : c’est le gouvernement et  le parti majoritaire qui détiennent le pouvoir. “Est-ce qu’ils vont assumer toutes leurs responsabilités dans la gestion de la chose publique ? C’est ce que nous allons voir à l’avenir”, a-t-il précisé.
Lachgar a également évoqué le parti-pris de certains médias qui pêchent en eaux troubles et recourent à l’intox en vue de nuire à l’image du parti. Il a cité, à titre d’exemple, l’assertion publiée récemment et selon laquelle le Groupe parlementaire de l’USFP à la Chambre des représentants allait apporter un soutien critique au gouvernement. Le président du Groupe, Ahmed Zaidi, a démenti cette information, mais lesdits médias n’ont pas daigné publier sa mise au point à la une de leurs éditions.
“Nous avions décidé avant le Congrès de revenir à l’opposition et le 9ème congrès a confirmé ce choix ; nous n’avons donc pas le droit de reculer”, a-t-il tranché avant de déclarer : “Nous n’allons pas nous contenter d’une opposition institutionnelle. Nous mènerons une opposition sociétale avec les femmes, les jeunes et les syndicats”.
Le Premier secrétaire de l’USFP a, par la suite, rejeté tous les préjugés concernant la coordination, et non l’alliance, avec les autres partis politiques tels que le PAM ou le RNI. “C’est la lutte quotidienne qui va commander notre action dans l’opposition. Si par exemple, nous proposons un projet de loi sur l’abolition de la peine de mort, est-ce qu’on va refuser de coordonner avec d’autres partis qui partagent notre vision au prétexte qu’ils seraient rétrogrades ou libéraux?”, s’est-il interrogé.
 “Ce sont les valeurs du parti qui nous ont poussé à refuser  l’amalgame et la confusion et par-là à ne pas faire partie du  gouvernement Benkirane. Si nous avions fait cela, l’action politique aurait perdu toutes ses lettres de noblesse”. 
D’un autre côté, il a nié catégoriquement que l’USFP connaisse une hémorragie. “Personne n’a quitté le parti. Est-ce que vous avez entendu parler d’un responsable qui ait quitté nos rangs ?”, s’est-il exclamé avant d’ajouter que l’USFP n’est pas un parti totalitaire et que chaque membre a le droit d’exprimer son opinion en toute liberté.

Mourad Tabet
Samedi 2 Février 2013

Lu 2213 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs