Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss El Guerraoui et la question économique chez Yassin Adnan




Driss El Guerraoui et la question économique chez Yassin Adnan
Voilà une émission littéraire qui sort des sentiers battus, pour aborder des problèmes économiques. Voilà un économiste de renom qui sera, vingt-cinq minutes durant, l’hôte de marque d’un journaliste littéraire. Une rencontre qui sans doute enrichira le débat entre deux visions du monde. L’objectif est d’esquisser les contours d’une économie à portée sociale, et donc garante d’une cohésion sociétale. 
Animé par le poète Yassin Adnan, “Macharif” qui est diffusée chaque mercredi soir sur la chaîne Al Oula, entend ainsi faire le tour, ce mercredi 4 février 2014, de l’économie marocaine et son devenir. On ne peut trouver meilleur que le professeur Driss El Guerraoui,  pour exposer cette problèmatique. Grand connaisseur de l’économie marocaine, le secrétaire général du Conseil social, économique et environnemental, est l’un des rares experts à en dresser le constat et entrevoir les perspectives. 
De son cours magistral à Fès et Rabat à la responsabilité de conseiller économique et social à l’époque des gouvernements Youssoufi, Jettou et Fassi, et enfin au poste de SG du CESE, M. El Guerraoui comprend les rouages d’une économie à la fois moderne, traditionnelle, mixte, exportatrice, mondialisée ou informelle… 
La dimension sociale de l‘économie ne peut donc être absente de ce débat fort attendu. N’était-il pas, plusieurs années durant, l’interlocuteur des diplômés chômeurs, et celui qui a désamorcé, à maintes reprises, des crises entre cette catégorie et le gouvernement? Yassin Adnan entend ainsi attaquer la question, combien importante et difficile, des efforts à déployer pour garantir  la sécurité économique et assurer les dimensions sociales d’une modernisation de l’économie. Une batterie de questions attend ainsi le professeur, l’expert, le socialiste d’obédience et le responsable d’un dossier épineux, pendant trois expériences gouvernementales. 
Qu’en est-il du régime social proposé par la Constitution de 2011? Peut-on parler d’un régime social marocain? Si oui, quels sont ses principaux aspects? Peut-on s’acheminer vers un système conjuguant libéralisme économique et cohésion sociale  pour réaliser le développement durable? Comment peut-on élargir le dialogue social et y associer des jeunes? Autant de questions qui feront de l’économie une invitée de choix dans une émission littéraire.   

Mustapha Elouizi
Mercredi 5 Février 2014

Lu 271 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs