Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dr Youssef Chami Khazraji : A quand une participation active des médias ?




Dr Youssef Chami Khazraji : A quand une participation active des médias ?
Pour le coordinateur de l’ALSC, Dr Youssef Chami Khazraji, ,
les entreprises continuent d’adhérer en masse au programme de la Fondation.


Libé : Disposez-vous de chiffres récents concernant la prolifération du tabagisme au sein des couches de la société?

Dr Youssef Chami : La dernière étude statistiquement  fiable  réalisée au Maroc remonte à 2006 ; il s’agit de l’étude faite par le Pr Nejjari du département d’épidémiologie de la Faculté de médecine de Fès. Cette étude avait montré que la prévalence du tabagisme au Maroc chez les personnes âgées entre 15 et 75 ans était de 18%, tous sexes confondus. La prévalence était de 33% chez les hommes âgés de 15 à 75 ans et de 3% chez les femmes. Pour plus d’informations consultez l’étude MARTA. Il n’y a pas de différence significative dans la répartition du tabagisme selon les niveaux sociaux et culturels.

Quelle est l'actualité de la Fondation par rapport à la Journée mondiale sans tabac ?

 Comme chaque année, la Fondation Lalla Salma va célébrer avec ses partenaires la Journée mondiale sans tabac, même si notre conviction est de s’inscrire dans des activités pérennes comme ce que nous faisons dans le cadre de notre projet structurant «Collèges, lycées et entreprises sans tabac». Notre programme suit son cours et actuellement toutes les régions du Royaume sont concernées. En principe, à la fin de 2013, tous les collèges et lycées seront touchés par notre programme. Les entreprises continuent d’adhérer en masse à notre programme, nous avons été sollicités par la CGEM pour intéresser le maximum d’entreprises. Nous comptons actuellement 40 entreprises qui ont adhéré au programme et dont 6 ont déjà reçu une certification « Entreprise sans tabac ».

D'après vous, quelles sont les mesures que devraient prendre les autorités publiques pour un meilleur respect de la loi antitabac ?

La Fondation Lalla Salma a élaboré en étroite collaboration avec le ministère de la Santé le plan national de prévention et de contrôle du cancer qui propose 78 mesures à mettre en œuvre dans le cadre d’une stratégie d’action sur 10 ans (2010 – 2019). Parmi ces mesures, 8 intéressent la lutte contre le tabagisme. Elles sont toutes  importantes à mettre en place. Peut-être que  l’interdiction stricte de fumer dans tous les espaces publics, l’augmentation des taxes sur les produits du tabac et l’interdiction de la publicité, la promotion  et le parrainage des produits du tabac pourraient constituer les mesures phare de la lutte antitabac.

Un message ?

Mon message est pour les professionnels des médias : à quand une participation active de leur part dans la lutte contre le tabac ? Tous contre le tabac et tous contre l’usage de la première cigarette.

Propos recueillis par N. M
Vendredi 31 Mai 2013

Lu 877 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs