Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Douzième édition du Festival de jazz de Tanger : Rythmes et sonorités jazzy au Détroit




Douzième édition du Festival de jazz de Tanger : Rythmes et sonorités jazzy au Détroit
C’est l'événement culturel et festif de la rentrée. Celui que tous les amoureux du jazz et musiques apparentées attendent avec impatience.
Du 21 au 25 septembre prochain, Tanger vibra aux rythmes et sonorités du jazz, à l’occasion de son prestigieux Festival connu sous la dénomination : Tanjazz.
Le rendez-vous préféré des amateurs de bonne musique est aujourd’hui à sa douzième édition. Et donne rendez-vous aux mélomanes au palais des Institutions italiennes, Scène BMCI Palais, Renault Palace, Tanjazz Club, Tanjazz Lounge et Tanjazz Café. Pour de grands moments de détente et de bonheur.
Pour cette 12ème édition, l’équipe du Festival a concocté un programme qu’elle annonce « riche en épices et en calories », avec des groupes et artistes de bonne renommée, rassure Philippe Lorin, le fondateur du Festival.
Participeront à cette balade musicale, les artistes et groupes d’horizon divers tels que Roy Hargrove Quintet, Lillian Boutté & The Gigolos, Roberta Gambarini, Lindy Huppertsberg & Witchcraft, Sarah Lenka, Matthieu Boré, Mélanie de Biasio Trio et Terrakota. Ou encore The Jive Aces, Wab, Ben Prestage, Jeff Zima et Zuluwannsago.
Feront aussi partie de l’aventure, Fouad Hani, Mourad Benhammou & Jazzworkers qui feront danser les mélomanes sur les notes et des airs très parfumés dont on se souvient longtemps.
Cinq jours durant, ces prestigieux invités tenteront, comme ils savent le faire, de réveiller les mânes de papa Jazz dans les différents sites du festival. L’objectif étant d’offrir aux festivaliers des soirées chaleureuses et très colorées dignes de la renommée du Festival et de l’hospitalité de la ville du Détroit. Mais aussi ces mordus de la scène jazzy qui ont fait de ce Festival leur.
Si l’accès au Palais des Institutions est interdit aux enfants de moins de 18 ans (pour des raisons évidentes), Tanjazz reste pour autant ouvert à toutes les tranches d’âge. Pour cause, les mélomanes peuvent allez balancer leurs hanches sur la scène BMCI Palais moyennant 50 DH. Mieux, sur présentation de leur carte, les étudiants pourront assister gratuitement aux concerts donnés sur cette même scène les mercredi et jeudi.
Soulignons que l’équipe du Festival avec à sa tête Philippe Lorin a présenté à la presse le programme de cette douzième édition lors d’une rencontre  tenue mardi soir, à Casablanca.
Enfin, le Festival de jazz de Tanger bénéficie du soutien de plusieurs instituions publiques et privées. A l’instar du ministère de la Culture d’Espagne, Institut Cervantès, Services culturels de l’Ambassade de France,  Délégation Wallonie-Bruxelles, Agence pour le développement du Nord et l’Office marocain du tourisme.

ALAIN BOUITHY
Vendredi 26 Août 2011

Lu 399 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs