Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dory fait plus fort que Tarzan au box-office




Le poisson bleu amnésique Dory, grande amie du poisson-clown Nemo, a eu raison du roi de la jungle Tarzan qui faisait sa sortie ce week-end dans les salles obscures d'Amérique du Nord, selon les chiffres provisoires de la société spécialisée Exhibitor Relations publiés dimanche.
"Le monde de Dory" reste bien arrimé en tête du box-office aux Etats-Unis et au Canada pour la troisième semaine consécutive, récoltant 41,9 millions de dollars entre vendredi et dimanche, ce qui porte son total à 372,2 millions. Selon la société Comscore, il a rapporté 538,2 millions dans le monde entier. Même "Tarzan", qui est pourtant normalement assez doué avec les animaux, n'a pas réussi à s'imposer.
Pour son premier week-end d'exploitation, il se place en deuxième position du classement avec 38,1 millions de dollars. Ce long-métrage renoue avec les aventures du roi de la jungle -incarné par Alexander Skarsgard- plusieurs années après sa rencontre avec Jane -jouée par Margot Robbie- en Afrique. Vivant parmi les notables à Londres, Tarzan, alias Lord Greystoke, se laisse convaincre de retourner au Congo.
En troisième position pointe une autre entrée, "American nightmare 3: élections", qui récolte 30,8 millions. Ce troisième volet du film sorti en 2013 reprend le concept des deux précédents opus: pour garder des taux de criminalité et de chômage bas, le gouvernement instaure une "purge" annuelle --douze heures pendant lesquelles tous les crimes (même les meurtres) sont permis. Cette fois, une sénatrice candidate à la présidentielle fait campagne pour la supprimer.
"Le BGG - Le bon gros géant", film de Steven Spielberg adapté du roman du britannique Roald Dahl, décroche la 4e place en encaissant 19,6 millions pour sa sortie.
Le film emmène Sophie au Pays des Géants, un monde merveilleux sur lequel règne malheureusement une colonie de titans mangeurs d'enfants, tous aussi bêtes que méchants. Tous, sauf un: le Bon Gros Géant, unique végétarien parmi ces monstres.
Pour son deuxième week-end dans les salles obscures, le film de science-fiction "Independence Day: Resurgence" de Roland Emmerich, avec Liam Hemsworth et Jeff Goldblum, est relégué en cinquième position avec 16,5 millions. En deux semaines, la suite du film sorti il y a une vingtaine d'années a généré 72,6 millions.

 

Mardi 5 Juillet 2016

Lu 571 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs