Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Doris Lessing, prix Nobel de littérature, espionnée pendant vingt ans




La romancière britannique Doris Lessing, prix Nobel de littérature en 2007, a été placée sous la surveillance du renseignement britannique pendant plus de vingt ans en raison de ses convictions communistes et de son engagement contre le racisme, révèlent des archives déclassifiées. Morte en 2013 à l'âge de 94 ans, la romancière a attiré l'attention des agents du renseignement dès 1943 en Rhodésie du Sud, l'actuel Zimbabwe qui était alors colonie britannique, où elle a grandi. Elle est restée sur le radar du contre-espionnage jusqu'en 1964. Le dossier qui la concerne comporte cinq volumes, reversés aux Archives nationales et rendus publics vendredi. L'un des premiers mémos la concernant date de 1944 et porte sur les réunions du Left Book Club qu'elle animait avec son deuxième mari, Gottfried Lessing, un communiste allemand, à Salisbury, aujourd'hui Harare. "La plupart des sujets de discussion se terminent habituellement par des diatribes antibritanniques, anticapitalistes et anti-impérialistes", écrit le rédacteur de la note, employé au ministère de l'Armée de l'Air. Après son arrivée à Londres, en 1949, Doris Lessing continue d'être dans le viseur des services de renseignement. Le MI6, service du renseignement extérieur, s'intéresse de très près à la visite qu'elle effectue en 1952 en Union soviétique avec une délégation d'écrivains marqués à gauche. Son engagement contre le racisme et l'impérialisme y est tout particulièrement observé. "L'exploitation coloniale est son thème de prédilection et elle en est presque arrivée à être irresponsable dans ses déclarations, prétendant que tout ce qui est noir est formidable et que tous les hommes blancs et tout ce qui est blanc sont mauvais", peut-on lire dans le compte rendu de cette visite. Le dossier Lessing contient la copie de plusieurs de ses cartes de membre du Parti communiste de Grande-Bretagne dans les années 1950.

Samedi 22 Août 2015

Lu 297 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs