Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dons de fours améliorés aux populations riveraines de la forêt à Boulemane


Préserver le patrimoine sylvestre et les écosystèmes des forêts d'Imouzer Marmoucha et d’Ain Noqra



Quelque 180 fours améliorés à multi-usages avec un potentiel de réduction de l'énergie jusqu'à 90%, ont été distribués récemment au profit des foyers riverains des forêts à Boulemane.
Distribuées par la direction provinciale du Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLD) de Boulemane, ces fours d'une valeur de 216.000 DH permettront de réduire la consommation du bois de feu par la population locale.
Ces fours améliorés dédiés à la cuisson et au chauffage ont été remis aux foyers démunis riverains des forêts d'Imouzer Marmoucha et d'Ait Noqra dans les communes de Talzamt, Ait Alman et Guigou, chargées de la préservation d'une vaste étendue forestière de 1000 hectares, rapporte la MAP.
Cette opération, visant essentiellement à alléger la consommation excessive qui dépasse la capacité de production des écosystèmes, s'inscrit dans le cadre des programmes du HCEFLD tendant à créer une dynamique d'implication des usagers dans la sauvegarde de la forêt.
Elle vise également l'amélioration des conditions de vie de la population, la préservation du patrimoine sylvestre et des écosystèmes dans les forêts d'Imouzer Marmoucha (7700 ha) et Ain Noqra (9155 ha), ainsi que la rationalisation de l'utilisation du bois de chauffage et le renforcement du partenariat avec la population riveraine en vue de développer les forêts.
Réduire la pression énergétique sur les forêts, la consommation de bois de feu et améliorer l'efficience énergétique figurent aussi parmi les objectifs de cette initiative.
Le plan stratégique du Haut commissariat en matière de réhabilitation et de reconstitution des écosystèmes forestiers est basé sur le reboisement en tant que composante principale de production, de reconstitution des forêts naturelles et des parcours, de protection des eaux et des sols contre l'érosion, de la conservation de la biodiversité et de l'amélioration du cadre et du niveau de vie des populations riveraines.
Pour rappel, durant les cinq dernières années, 1.417 fours améliorés ont été distribués, pour un budget total de 2,6 MDH. La capitalisation sur l'expérience passée en matière de maîtrise de la technique et la multiplicité des artisans, ont permis au HCEFLCD de renforcer ce programme au niveau du décennal 2015-2024 avec un total de 60.000 unités (6000U/an). Le coût global de ce programme est estimé à 60 MDH.

 

Libé
Lundi 29 Février 2016

Lu 866 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs