Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Don qatari pour l’alimentation en eau potable de 11 douars de Guelmim




Don qatari pour  l’alimentation en eau potable de 11 douars de Guelmim
Grand ami du Maroc,  le père et prédécesseur de l’actuel Emir du Qatar, Son Altesse Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, vient d’octroyer à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) un don de 23,5 millions de DH pour la réalisation d’un projet d’alimentation en eau potable en faveur de 11 douars de la commune de la  Plage Blanche dans l’Oued Noune, province de Guelmim.
Ce don a fait l’objet  d’une convention signée, en présence du wali de la région Guelmim-Smara, Omar Hadrami, par le directeur général de l’ONEE, Ali Fassi Fihri, le wali directeur général des collectivités locales au ministère de l’Intérieur, Abdellatif Benchrifa et l’ambassadeur du Qatar au Maroc, Abdellah Ben Falah Ben Abdellah Adoussari.
Ce don qui vient à point nommé, permettra la réalisation d’un projet d’alimentation en eau potable de 11 douars de la commune de la Plage Blanche. Ce projet verra la réalisation d’une station de pompage, la pose d’une adduction d’eau sur environ 25 km, la construction d’un réservoir semi-enterré d’une capacité de 100m3, la réalisation du réseau de distribution sur une longueur d’environ 75 km et l’installation de 300 branchements individuels.
Les douars concernés par ce projet sont : Sidi Issa Ou Ali, Maitour, Chaaibate, Ain Rahma, Joui Manasse, Agoujgal, Ajoui Azkara, Lafouija Charkia et Gharbia, Rass Tari Charkia, douar Tait Gharbia, Kheing Soltan et Fouijate Sidi Ahmed Alkehal.
Rappelons que la commune rurale Plage Blanche ou Chatie Labiad vit depuis presqu’une décennie sur l’espoir  de la réalisation d’un très important projet touristique qui, selon l’annonce qui en avait été faite, devait permettre de drainer des centaines de touristes et de créer des milliers d’emplois dont la région a tant besoin. Malheureusement ce projet n’a jamais vu le jour et ceux qui avaient commencé à spéculer sur les lots de terrains aux environs de la commune, sont restés sur leur faim.
 L’Oued  Noune est cette plaine  qui englobe  la ville de Guelmim  et tous les douars avoisinants.
Les habitants de cette plaine vivent, essentiellement d’agriculture et arrivent à exporter l’excédent de leur production vers les autres provinces sahariennes, notamment Tan Tan, Assa et Smara. 

Ahmadou El-Katab
Mardi 11 Novembre 2014

Lu 2063 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs