Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dolce et Gabbana condamnés pour fraude fiscale




Dolce et Gabbana condamnés  pour fraude fiscale
Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont été condamnés mercredi dernier par le tribunal de Milan à un an et huit mois de prison pour fraude fiscale, selon les médias.
 Le tribunal avait requis fin mai deux ans et six mois de prison, dans ce procès en première instance. Après lecture « des motivations» de la Cour, les avocats de la défense ont annoncé leur intention de faire appel, ce qui suspend l’exécution de la peine. Les stylistes italiens, qui comptent parmi leurs clients des célébrités comme Beyoncé et Madonna, ont toujours rejeté les accusations à leur encontre. Le verdict de mercredi prévoit aussi que les stylistes indemnisent le fisc italien à hauteur de 500.000 euros.
Groupe fondé en 1985, Dolce & Gabbana compte plus de 3.000 salariés, 250 points de vente dans 40 pays et a enregistré un chiffre d’affaires d’environ un milliard d’euros sur l’exercice 2011-2012.

Marwa Dahou
Lundi 24 Juin 2013

Lu 167 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs